Un ministre britannique fait polémique en sortant du placard

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Un ministre britannique fait polémique en sortant du placard

Photo de Crispin Blunt

Crispin, il est parfois crispant. Mais quel beau et large front d'intellectuel… © Crispinbluntmp.com.

(Blogmensgo, 30 août 2010) Marié depuis vingt ans et père de deux enfants, le ministre britannique délégué aux Affaires pénitentiaires, Crispin Blunt, 50 ans, a dévoilé son homosexualité, le 27 août 2010, dans un bref communiqué. Crispin Blunt a « décidé d’accepter son homosexualité », s’en est expliqué avec sa famille et a quitté sa femme.

Crispin Blunt s’est plusieurs fois signalé, en tant que député, par des propos quasi homophobes. Il a notamment déclaré, lors d’un débat parlementaire en 1998, que l’homosexualité ne pouvait être considérée « comme l’égale de l’hétérosexualité ». En presque vingt années de députation, Blunt a plusieurs fois voté contre – d’une manière effective ou en choisissant de s’absenter lors d’une dizaine de votes – des textes visant à légaliser l’adoption homoparentale ou l’accès des couples lesbiens à la procréation médicalement assistée.

Toujours en 1998, le député conservateur Crispin Blunt s’était également opposé à l’abrogation de la loi interdisant aux militaires de dévoiler leur homosexualité. Fils d’un officier, Blunt est lui-même un ancien militaire de carrière : il servit pendant une décennie dans l’armée britannique, qu’il quitta en 1990 avec le grade de capitaine.

Blunt est le onzième député conservateur a avoir publiquement révélé son homosexualité. Le premier d’entre eux fut Iain Duncan Smith, en 2002… et Blunt en avait alors profité pour demander la démission de Smith.

Crispin Blunt a néanmoins toujours été favorable au pacs et à la création d’un délit pénal pour discrimination fondée sur l’orientation sexuelle.

Le coming out de Crispin Blunt a suscité une vague d’interrogations, toutes tendances politiques confondues. D’aucuns évoquent une possible duplicité du ministre : il n’aurait jamais pu financer sa carrière politique sans son épouse, une riche héritière qui n’a lésiné ni sur son argent, ni sur son entregent, ni sur son abnégation personnelle. Juste avant de quitter officiellement la prison de l’hétérosexualité, Blunt était donné comme probable partant lors du prochain remaniement ministériel.

Aucun lien de parenté avec le chanteur James Blunt. En revanche, Crispin Blunt est l’oncle de l’actrice Emily Blunt.

Philca / MensGo
(via toute la presse britannique, dont BBC News et The Guardian du 27 août, et The Daily Mail du 28 août 2010)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *