Coming out d’un ministre, une première en Irlande

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Coming out d’un ministre, une première en Irlande

(Blogmensgo, blog gay du 20 janvier 2015) Leo Varadkar, ministre irlandais de la Santé, est sorti du placard le 18 janvier 2015, quatre mois avant le référendum sur le mariage gay. C’est la première fois qu’un responsable politique de cette stature fait son coming out en Irlande.

Leo Varadkar

Leo Varadkar. Dolichocéphale, taillé comme un joueur de rugby, politicien jusqu'au bout des ongles, gay et chantre du mariage gay. ©Fine Gael.

Leo Varadkar a publiquement fait part de son homosexualité, le jour même de ses 36 ans, au micro de la radio publique irlandaise RTÉ Radio 1. Clip vidéo cliquable en principe ci-dessous.
vidéo

Jamais en Irlande une personnalité politique de son envergure n’était jusque-là sortie du placard. C’est aussi la première fois qu’un ministre irlandais fait son coming out. Outre son portefeuille ministériel, Leo Varadkar est un membre influent du parti de centre-droit Fine Gael.
Deux députés sur cent soixante-six sont certes ouvertement gays, mais Leo Varadkar – malgré son jeune âge – est un personnage de premier plan sur l’échiquier politique irlandais.

(Son homosexualité ?)
« On ne peut pas me définir comme ça. Je ne suis pas un homme politique à moitié indien [Varadkar est né de père indien, d’où son patronyme], ni un homme politique médecin, ni un homme politique gay, en l’occurrence. C’est juste une partie de moi-même […] ».

(Being gay?) “It’s not something that defines me. I’m not a half-Indian politician, or a doctor politician or a gay politician for that matter. It’s just part of who I am […].”

Et Varadkar de préciser qu’il subordonne son activité politique à l’intérêt général et non pas à son orientation sexuelle. En revanche il compte bien militer en faveur du mariage homosexuel en prélude au référendum de mai 2015.
Mais à ce jour, il n’a encore évoqué son coming out ni sur son site web ni sur sa page Facebook.

Le gouvernement irlandais souhaite légaliser le mariage entre personnes de même sexe (d’où le référendum en mai 2015). De même veut-il autoriser le don du sang par les gays et faciliter le recours aux mères porteuses par les couples homosexuels.

L’homosexualité n’est plus un délit depuis 1993 en Irlande, où un pacs (partenariat civil) a été institué en 2011. Le coming out Leo Varadkar a d’ailleurs été accueilli favorablement par la classe politique. Y compris par le Premier ministre, Enda Kenny, qui en a profité pour apprendre à son ministre de la Santé qu’il est allé faire un tour inopinément au Pantibar – un bar de travestis très connu à Dublin – en décembre 2014.

L’issue du référendum constitutionnel de mai 2015 penche très largement en faveur du mariage gay et lesbien. Un sondage téléphonique de Red C publié le 15 janvier 2015 crédite le mariage gay de 75 % d’opinions favorables. Ce pourcentage atteint même 90 % chez les moins de 24 ans et s’élève à 55 % chez les plus de 65 ans. La seule incertitude porte sur le taux de participation nécessaire pour valider le scrutin.

L’un des plus fervents partisans du mariage homo en Irlande n’est autre que l’acteur Colin Farrell, dont le frère aîné est gay. Hier 19 janvier 2015, la RTÉ a profité de l’émission inaugurale présentée en direct par Claire Byrne pour organiser un débat sur le mariage homosexuel. Dont Colin Farrell était l’un des intervenants.

Ci-dessous, le propos passionnant et passionné de Colin Farrell dans l’émission de Claire Byrne :

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *