Coming out de Pascal Erlachner, arbitre de football suisse

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Coming out de Pascal Erlachner, arbitre de football suisse

(Blogmensgo, blog gay du 11 décembre 2017) Pascal Erlachner, 37 ans, est le premier arbitre gay de football à être sorti du placard en Suisse. Cette nouvelle n’en est pas vraiment une pour le petit monde du football professionnel suisse. Explications.

Tout le monde sait désormais que Pascal Erlachner est gay. Mais tout son entourage professionnel le savait déjà : ses collègues arbitres et leur hiérarchie, les footballeurs, les entraîneurs et les dirigeants de club. Arbitre de football depuis 2010, Pascal Erlachner ne leur avait jamais caché ni son homosexualité ni le fait qu’il a un compagnon.

carton rouge

Le premier footballeur qui traite l'arbitre de "sale pédé" prendra un carton rouge ! ©ljupco/123RF

Pascal Erlachner arbitre les matches du Championnat de Suisse de football (Raiffeisen Super League) en plus de son métier habituel (professeur d’éducation physique). Sa propre famille, au courant de son homosexualité depuis sept ans, ne lui ménage pas son soutien affectif. En revanche, il n’avait encore jamais révélé son homosexualité à ses collègues enseignants ni à ses élèves.

Le coming out de Pascal Erlachner s’est produit entre deux matches. Il arbitrera sa prochaine rencontre le week-end du 16 décembre 2017. Sans pression particulière, mais avec un statut de quasi-icône gay que lui ont décerné les associations LGBT de Suisse alémanique – et avec tous les projecteurs médiatiques braqués sur lui.

Pascal Erlachner n’envisage pas de distribuer des cartons jaunes si on le chambre gentiment et avec respect. Mais si un joueur ou un coach le traite de Schwule Sau (sale pédé) ou de Schwuchtel (pédale), alors il n’hésitera pas à brandir, pour la sixième fois de sa carrière arbitrale, un carton rouge synonyme d’expulsion.

Natif de Soleure et résident d’Argovie – deux cantons de Suisse alémanique –, Pascal Erlachner a fait son coming out alors même que, comme il le reconnaît, « l’homosexualité reste un énorme tabou dans le football », en Suisse comme ailleurs. C’est justement pour contribuer à faire évoluer les mentalités footballistiques et suisses qu’il est sorti du placard.

Il a agi en solo, sans préconiser – ni les en dissuader – que d’autres gays évoluant dans l’élite du football fassent eux aussi leur coming out. Car des gays il y en a, dans le milieu du football professionnel suisse comme partout ailleurs. Pascal Erlachner en connaît. Nul doute que d’autres encore se confieront à lui maintenant qu’il est passé de l’ombre du placard à la lumière de la lutte contre l’homophobie.

« J’espère que mon coming out suscitera un débat public », explique-t-il. Et que d’autres arbitres et des footballeurs effectueront la même démarche que lui.

Rares sont les arbitres professionnels ouvertement gays dans le monde sportif, en particulier dans le football. Il y a par exemple Ryan Atkin, premier arbitre de football professionnel ouvertement gay au Royaume-Uni. Deux autres arbitres ont vécu des moments difficiles après leur coming out. En Turquie, Halil İbrahim Dinçdağ a fait condamner la Fédération turque de football qui lui avait interdit d’exercer en raison de son homosexualité. Et en Espagne, l’arbitre gay Juan Tomillero a démissionné car il ne supportait plus les insultes homophobes du public.

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *