Football, Gay Pride et coming out

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Football, Gay Pride et coming out

(Blogmensgo, blog gay du 4 juillet 2014) C’est ce soir que l’équipe de France de foot affronte l’Allemagne. Bonne raison pour parler de football… féminin. Explications ci-dessous.

Avec d’abord une précision. Non, je ne validerai aucun commentaire pendant le match France-Allemagne. Sauf pendant la mi-temps, à la rigueur, mais je préfère utiliser ce court instant pour une pause masturbation pipi.

Affiche Reign FC

Meg Rapinoe (de dos). La numéro 15 est sortie du placard il y a trois ans. Cliquer pour agrandir. ©Reign FC.

N’étant pas un spécialiste de football, je ne me prononcerai pas sur ce match. Sauf pour dire un mot sur Karim Benzema. Un récent canular véhiculé par les réseaux sociaux a fait passer l’attaquant français pour homosexuel. Eh bien Karim Benzema serait infiniment plus crédible comme gay que comme ailier gauche !

Pour trouver des porte-drapeaux crédibles de l’homosexualité, restons sur le continent américain. Mais orientons-nous plutôt vers le Pacifique, direction Seattle. Le 29 juin 2014, la Seattle Pride fêtait ses 40 ans avec un défilé d’anthologie. Parmi les innombrables invités officiels, la plus influente était sans doute Mary Yu, première personne ouvertement homosexuelle nommée juge à la Cour suprême fédérale.

Et le football ? Les footballeuses du Reign FC de Seattle (site web | page Facebook) ont profité de leur match de la veille pour faire la promo de la Seattle Pride. Pas juste à travers une affichette à la buvette, non, en affiche 4x3, poster, flyer, drapeau et tout le tralala. Mieux encore, leur stade de foot était pavoisé aux couleurs de l’arc-en-ciel. Mieux encore que mieux encore, comme le raconte Yagg dans cet article, les joueuses du Reign FC ont été nombreuses à participer au défilé de la Pride, arborant des écharpes multicolores aux armes de leur club et fortes du soutien actif de l’entraîneuse du club. La boutique du club vend aussi des vêtements et accessoires ostensiblement LGBT, comme c’était déjà le cas l’an dernier.
Le Reign FC peut être comparé à l’Olympique lyonnais. Ces deux équipes féminines, composées de footballeuses professionnelles de haut niveau, avec dans leurs rangs de nombreuses internationales, sont les épouvantails de leur championnat respectif. La différence avec le football masculin, c’est que certaines footballeuses lesbiennes n’hésitent pas à officialiser leur homosexualité même au faîte de leur carrière.

Le reportage photo de Yagg ne montre pas Megan Rapinoe (ou alors je ne l’ai pas reconnue). L’ailière blonde a évolué quelques mois en 2013 sous les couleurs de l’Olympique lyonnais, avant de revenir au championnat américain sous le maillot bleu et noir du Reign FC. Six mois auparavant, elle faisait son coming out.

Tout cela est bien beau, mais il est temps que je me prépare psychologiquement pour le match de ce soir. Mes préférences vestimentaires vont du côté de l’Allemagne : leur équipementier est manifestement friendly. Côté individualités, j’adore Podolski et Neuer, j’idolâtre Müller et Lahm, avec qui seuls Lloris et surtout Varane peuvent prétendre rivaliser en termes d’élégance et de beauté sur le terrain.

Allez, on termine ci-dessous avec un docu retraçant quatre décennies de Seattle Pride.

Et que le meilleur gagne sorte du placard !

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *