La Fédération turque de football condamnée pour avoir limogé un arbitre gay

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

La Fédération turque de football condamnée pour avoir limogé un arbitre gay

(Blogmensgo, blog gay du 31 décembre 2015) La Fédération turque de football a été condamnée par un tribunal d’Istanbul, le 29 décembre 2015, pour avoir interdit à un arbitre d’exercer en raison de son homosexualité. Il s’agit là d’une première judiciaire dans le monde du football en Turquie.

Halil İbrahim Dinçdağ

Halil İbrahim Dinçdağ (à dr.) espère que le jugement fera jurisprudence et veut poursuivre le combat contre l'homophobie. ©DR

Rappel des faits

Halil İbrahim Dinçdağ arbitrait dans le championnat de football amateur jusqu’en 2008, mais la Fédération turque de football (TFF, Türkiye Futbol Federasyonu) a choisi de ne pas renouveler sa licence d’arbitre pour 2009. Auparavant, la presse locale avait fait état de rumeurs d’homosexualité à son sujet.

En 2009, après son éviction, Halil İbrahim Dinçdağ révèle son homosexualité dans une émission de télévision. Il perd alors son job d’animateur de radio. Il se voit contraint de déménager à Istanbul pour y rechercher l’anonymat, mais les employeurs potentiels lui ferment la porte en raison de son homosexualité devenue notoire.

La TFF « justifiera » sa décision devant un tribunal en affirmant que l’armée turque avait déjà exclu Halil İbrahim Dinçdağ pour raison de santé et que les arbitres ne peuvent pas exercer si leur dossier médical militaire mentionne un problème de santé. Or, l’armée avait évincé Dinçdağ en raison de son homosexualité (officiellement pour « trouble psychosexuel »).

Le vice-président de la TFF a ensuite qualifié Halil İbrahim Dinçdağ d’arbitre de seconde zone. En revanche, l’Association turque des arbitres de football l’a publiquement soutenu.

Aujourd’hui âgé de 39 ans, l’ex-arbitre a contesté son licenciement devant les tribunaux. La procédure aura donc duré six ans. Pour en savoir plus, lire la fiche que Wikipedia consacre à Halil İbrahim Dinçdağ (TR | DE | EN | ES).

Le verdict

La justice a condamné la TFF à indemniser son ex-arbitre pour discrimination, à hauteur de 23.000 livres turques (environ 7.200 €). Le jugement n’oblige pas la fédé à réintégrer Halil İbrahim Dinçdağ.

Commentaire. Cette victoire judiciaire a valeur de – maigre – symbole. Au moins la justice turque reconnaît-elle qu’il y a eu discrimination et préjudice.

Mais six années de procédure et une indemnisation de quelques milliers d’euros seulement, voilà qui n’empêchera aucun employeur de pratiquer l’homophobie à outrance.

Le procès a fait grand bruit en Turquie. Mais pour mieux y attester l’ancrage foncièrement homophobe des milieux footballistiques et d’une large frange de la société.

Et pourtant, il faut poursuivre le combat – jusqu’au coup de sifflet final.

Philca / MensGo
(via toute la presse du 29 décembre 2015, dont Europe 1 et LaProvince.be)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *