Mariage gay en Australie : an I, jour J

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Mariage gay en Australie : an I, jour J

(Blogmensgo, blog gay du 9 janvier 2018) Si les premiers mariages gays en Australie ont déjà été célébrés en décembre 2017 grâce à des dérogations exceptionnelles, notamment pour raisons médicales, c’est bien à la date du 9 janvier 2018 que le mariage entre personnes de même sexe est devenu entièrement légal sur l’ensemble du territoire australien. La population s’y préparait de longue date et de nombreux indices laissaient augurer une période de premières célébrations aussi festive et grandiose que l’incroyable feu d’artifice du nouvel an à Sydney. Certains couples gays et lesbiens n’ont pas voulu attendre le lever du jour et se sont mariés dès la première minute du jour J.

 

Une minute après minuit

Les premiers mariages LGBT ont été célébrés en Australie le 9 janvier 2018, quelques secondes ou minutes seulement après zéro heure du matin. Juste le temps de prononcer les formules réglementaires et d’échanger les alliances.

Deux célébrités australiennes auront été parmi les premiers gays à se marier en ce jour historique, juste après les douze coups de minuit. La cérémonie qui se tenait à Tweed Heads, à l’extrême nord-est de la Nouvelle-Galles-du-Sud, en présence d’une cinquantaine d’invités, a vu le musculeux sprinter Craig Burns épouser un athlète nettement moins baraqué, Luke Sullivan, son partenaire depuis trois ans. Les deux sportifs s’entraînent pour les Jeux du Commonwealth qui se tiendront à Gold Coast en avril 2018. Autant dire qu’ils espèrent bien partir ensuite en lune de miel avec chacun une médaille autour du cou.

Dans le très bref reportage ci-dessous (son direct sous-titré en anglais), on voit brièvement Craig et Luke heureux d’être enfin mari et mari.

Une autre célébrité compte profiter, mais peut-être un peu plus tard, de la légalisation du mariage gay pour se marier en Australie. Il s’agit en l’occurrence du chanteur britannique Sam Smith, et ce serait apparemment pour épouser l’acteur américain Brandon Flynn, qui partage sa vie depuis septembre 2017.

Pour qui ignorerait le nom de Sam Smith, voici un aperçu de son répertoire avec « Too Good at Goodbyes », une chanson de son dernier album sorti, là aussi, en septembre 2017.

 

Sydney fait un Festival

Le Oui au mariage gay n’a recueilli que 57,8 % des suffrages en Nouvelle-Galles-du-Sud lors du référendum de 2017, soit le moins bon score en Australie, mais la ville de Sydney se donne depuis lors des allures de métropole ultrafriendly. On l’a vu notamment à l’occasion du spectaculaire feu d’artifice arc-en-ciel du 1er janvier 2018 à Sydney.

L’ouverture officielle du mariage aux couples de même sexe, ce 9 janvier, intervient en première semaine du Sydney Festival qui se tient du 6 au 28 janvier 2018. Autant dit que la métropole côtière entendait bien profiter de l’occasion pour ajouter un happening ô combien festif à l’événement artistique majeur de ce pays grand comme un continent.

Le spectacle de Randy Rainbow à Sydney a été annulé. L’arc-en-ciel promis par le Sydney Festival était par conséquent d’une autre nature. De fait, les organisateurs ont invité tous les festivaliers, le 9 janvier 2018 de 18 h à 20 h, à une réception de mariage visant à saluer la légalisation du mariage entre personnes de même sexe.

And you’re invited!
(Sydney Festival, 9 janvier 2018)

Résultat, le village du festival s’est pavoisé de couleurs arc-en-ciel, avec gâteaux à foison, champagne, piscine éclairée de rose. Et aussi, des séances de karaoké pour les gays et lesbiennes qui se mariaient ce jour-là (ou pas) ainsi que pour leurs familles. Le tout gratuitement, dans la limite des places et des denrées disponibles.

Pas juste du mousseux, hein, du vrai champagne (ma sobriété militante m’interdisant de citer la marque de breuvage à consommer avec modération). On notera qu’à Sydney, le gâteau de mariage traditionnel semble être non pas la classique pièce montée européenne, mais plutôt la pavlova, un dessert meringué encore plus riche en calories – malgré son nom russe, cette pâtisserie serait née en Australie ou en Nouvelle-Zélande, et les deux pays continuent de s’en disputer la paternité.

 

Le Queensland offre des certificats de mariage collector

Pas de mariage – gay ou hétéro – sans certificat de mariage. L’État du Queensland a célébré l’officialisation du mariage entre personnes de même sexe en offrant vendant aux couples gays et lesbiens qui se marieront en 2018 un certificat de mariage « commémoratif » à la terminologie non genrée.

certificat de mariage (ruban)

Ruban d'amour, toujours ! ©qld.gov.au

Le certificat de mariage commémoratif du Queensland coûte 24,35 dollars australiens (15,9 euros). Deux versions « commémoratives » sont proposées, l’une avec un ruban en forme de cœur et l’autre avec deux anneaux arc-en-ciel imbriqués. Ces modèles commémoratifs s’ajoutent aux trois modèles traditionnels, qui restent en usage mais dont la terminologie s’est adaptée au nouveau contexte où le mariage ne marque plus obligatoirement l’union entre un homme et une femme. Chaque couple reste libre de choisir le modèle de certificat – LGBT-friendly ou non connoté – qu’il préfère.

certificat de mariage (anneaux)

Rien de nouveau : sous les anneaux, l'amour ! ©qld.gov.au

 

La Tasmanie veut devenir la grande destination touristique du mariage LGBT

Les opérateurs touristiques de Tasmanie ont lancé une offensive de charme sur les réseaux sociaux afin de promouvoir leur île comme destination majeure pour les couples LGBT qui souhaitent se marier légalement dans un cadre original et y passer leur lune de miel.

La Tasmanie fut en 1997 le dernier État australien à légaliser l’homosexualité. Elle est par la suite devenue l’un des États les plus friendly d’Australie. En Tasmanie, lors du référendum sur le mariage gay en 2017, le Oui l’a emporté à 63,6 %, soit deux points de plus que la moyenne nationale (mais quand même beaucoup moins que les 74 % enregistrés dans le Territoire de la capitale fédérale Canberra, sur l’autre rive du détroit de Bass).

L’agence tasmanienne de promotion du tourisme mène sa campagne de séduction en partenariat avec le collectif Tasmanians United for Marriage Equality. On y apprend que Tourism Industry Council Tasmania a créé un « label arc-en-ciel » (rainbow accreditation) dont peuvent se prévaloir les réceptifs qui respectent une charte de non-discrimination, la loi tasmanienne interdisant par ailleurs toute discrimination LGBT-phobe.

Ci-dessous, la vidéo de promotion tasmanienne [cette vidéo n'est plus consultable sur le web] présentée par Rodney Croome et Rafael Manzanilla, deux membres de l’association Tasmanians United for Marriage Equality qui ont l’intention de s’épouser en Tasmanie, afin de joindre le geste à la parole.

La Tasmanie – en fait, un archipel dont le nom correspond à celui de l’île principale – présente le triple avantage d’une nature largement préservée, de températures plus supportables que sur le continent pendant l’été austral et d’une fréquentation touristique moins importantes que dans les métropoles du Queensland, de la Nouvelle-Galles-du-Sud et du Victoria. Le double inconvénient est qu’il pleut souvent, même en été, et qu’il y a toujours du vent.

 

Neighbours se met à l’heure du mariage gay

Diffusé sans interruption depuis 1985 et plus ancien soap opera de la télévision australienne, Neighbours (Voisins) a dû modifier son 7751e épisode, diffusé le 8 janvier 2018 mais écrit et tourné avant le résultat du référendum sur le mariage homo.

C’est dans cet épisode que les Australiens ont pu voir, la veille du jour J (du mariage pour tous), David Tanaka (Takaya Honda) demander à Aaron Brennan (Matt Wilson) de l’épouser. Dans l’épisode déjà mis en bobine, David précisait que sa demande en mariage était juste symbolique puisque les couples gays n’ont pas le droit de se marier en Australie.

Neighours

Le scénario du feuilleton Neighbours s'est offert une première demande en mariage – gay. ©tenplay.com.au

Paul Gartside, scénariste de cet épisode et militant du Oui au mariage gay, a modifié la scène en coupant au montage cette phrase qui était devenue, par la voie des urnes, juridiquement erronée.

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *