L’Australie s’éloigne d’un référendum sur le mariage gay en 2016

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

L’Australie s’éloigne d’un référendum sur le mariage gay en 2016

(Blogmensgo, blog gay du 22 août 2016) Alors que le Premier ministre australien Malcolm Turnbull et plusieurs ministres influents avaient promis l’organisation en 2016 d’un référendum sur le mariage gay, une rumeur relayée par le site dailytelegraph.com.au (accès payant) suggère que la tenue du scrutin est repoussée à février 2017. L’annonce devrait en être faite, le 13 septembre 2016, lors d’un meeting de la coalition au pouvoir.

Un référendum sur le mariage gay en Australie…

Le référendum poserait la question suivante, selon des indiscrétions parues dans la presse :

Do you approve of a law to permit people of the same sex to marry?
(Approuvez-vous une loi permettant aux personnes de même sexe de se marier ?)

Mi-août 2016, la Commission électorale australienne (AEC) a fermement recommandé au gouvernement de ne pas organiser le référendum en 2016. L’idée d’un report est peut-être dictée par le coût d’un tel scrutin : environ 160 millions de dollars australiens, soit 108 millions d’euros, sans compter les dépenses publicitaires éventuelles engagées par les partisans du oui et par ceux du non.

Malcolm Turnbull

Malcolm Turnbull. Des nuages sur le référendum ? ©malcolmturnbull.com.au.

La perspective d’un référendum en février 2017 ne plaît pas à tout le monde. Le gouvernement d’Australie-Occidentale, par exemple, signale que le débat référendaire risque de court-circuiter un scrutin électoral prévu dans cet État peu de temps après le référendum fédéral.

… mais sans doute pas en 2016

Un porte-parole du Premier ministre précise toutefois qu’aucune décision définitive n’a encore été prise quant au libellé de la question et à la date du référendum.

Dans une interview du 19 août 2016, Malcolm Turnbull rappelait son intention d’organiser un référendum, mais sans en préciser la date :

We obviously have to hold a plebiscite on same-sex marriage.
(Nous devons évidemment organiser un référendum sur le mariage entre personnes de même sexe.)

Le même jour, dans une autre interview, le Premier ministre confirmait son intention de produire « dans le courant de cette année » le texte de loi qui fera l’objet d’un référendum.

Les partisans du mariage gay contestent le choix d’un référendum

Plusieurs voix s’élèvent non pas contre le mariage gay, mais contre le fait qu’on le soumette à référendum. C’est le cas de Michael Kirby, ex-magistrat ouvertement gay, selon qui un référendum risque d’introduire beaucoup de haine homophobe dans le débat politique. Auparavant juge à la Haute Cour (il fit son coming out en 1998, deux ans après sa nomination), Kirby estime aussi qu’en organisant un référendum plutôt qu’un vote parlementaire, le législateur refuse d’assumer ses propres responsabilités.

La Haute Cour considère que le mariage gay ne relève pas de chaque État australien, mais du seul Parlement fédéral. C’est pourquoi la Haute Cour a invalidé la loi du 22 octobre 2013 (en vigueur à compter de décembre 2013) promulguée par le Territoire de la capitale fédérale Canberra afin de légaliser le mariage homosexuel.

Le cas échéant, il s’agirait apparemment du premier référendum fédéral australien n’ayant pas pour objet de modifier la Constitution. Sur les 43 référendums constitutionnels organisés depuis 1909, seuls huit ont été approuvés par la population.

La loi fédérale de 1961 interdit le mariage gay et lesbien depuis le vote d’un amendement spécifique en 2004. Les mariages célébrés à Canberra fin 2013 ont tous été annulés par la Haute Cour fédérale. L’amendement de 2004 interdit en outre la reconnaissance des mariages homos contractés en toute légalité à l’étranger.

Philca / MensGo
Source principale : Reuters du 21 août 2016
Autres sources : news.com.au et abc.net.au du 22 août 2016

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *