Australie : un projet de loi sur le mariage gay fait (presque) l’unanimité contre lui

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Australie : un projet de loi sur le mariage gay fait (presque) l’unanimité contre lui

(Blogmensgo, blog gay du 17 janvier 2017) Le sénat australien examine un projet de loi sur le mariage homosexuel présenté par George Brandis, ministre de la Justice. Au moins 90 % des personnes LGBT sont hostiles à ce texte qui prévoit toute une série d’exemptions et de dérogations jugées discriminatoires voire franchement homophobes, selon un sondage coréalisé par Parents and Friends of Lesbians and Gays (PFLAG) et just.equal. En revanche, de nombreux adversaires du mariage entre personnes de même sexe considèrent que le projet de loi est trop permissif. La situation semble plus ou moins bloquée, après le rejet, en novembre 2016, du projet de référendum sur le mariage gay en Australie.

Le ministre fédéral de la Justice a introduit, en octobre 2016, une série d’amendements à la loi sur le mariage afin de légaliser le mariage homo. Il suggère d’autoriser une « exemption pour motif de religion ou de conscience ». Cette exemption dispenserait alors certaines catégories de personnes ou de professions de marier des personnes de même sexe ou réaliser des travaux à leur intention. Les organisations religieuses, les ministres du culte, les aumôniers militaires, mais aussi les agents de l’état civil ne seraient donc pas tenus de célébrer – ou de participer à – des mariages entre personnes de même sexe si cela les dérange.

Appel à

Oui au mariage gay en Australie, non aux dérogations homophobes ! ©just.equal

Alors que 98 % des personnes LGBTQI interrogées sont favorables au mariage entre personnes de même sexe, le refus de toute forme d’exemption, quel qu’en soit le motif, atteint 81 %. Le niveau du refus ne semble corrélé ni à l’âge, ni au sexe, ni l’État de résidence des personnes interrogées.

L’actuelle loi sur le mariage en Australie, qui ne concerne que les mariages hétéros, dispose que les célébrants religieux ne sont pas tenus de procéder à un mariage s’ils ne le souhaitent pas. Les personnes LGBT interrogées sont seulement 60 % à s’opposer à une telle exemption et 27,8 % à l’accepter.

Nicole Kidman dit YES au mariage homo

Nicole Kidman n'est pas juste friendly, elle est militante. 🙂 ©just.equal

Certains collectifs LGBT, à l’image de Transgender Victoria, ne sont pas hostiles à des exemptions pour motifs religieux. Toutefois, martèle just.equal, il serait absolument hors de question que de telles exceptions ne concernent que le mariage des couples gays ou lesbiens et pas celui des couples hétéros.

Le refus d’accorder une exemption aux célébrants civils (par exemple les agents de l’état civil) atteint en revanche 92,6 %. Et si une telle exemption était nécessaire pour légaliser rapidement le mariage gay, pas moins de 91,2 % des répondants s’y opposent.

Méthodologie. Sondage commandité par les associations Parents and Friends of Lesbians and Gays (PFLAG) et just.equal. Administré en ligne du 6 au 15 janvier 2017 par SurveyMonkey, qui a recueilli 6.342 questionnaires remplis par des personnes LGBTQI australiennes majeures. Le questionnaire et son administration étaient supervisés par une chercheuse en sciences sociales, Sharon Dane.

Philca / MensGo
Source principale : Line Pitch News
Source consultée en premier : smh.com.au, 13 janvier 2017.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *