Carton plein pour la Pride 2015 de Sion

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Carton plein pour la Pride 2015 de Sion

(Blogmensgo, blog gay du 15 juin 2015) Quelque 8 000 personnes ont participé, le 13 juin 2015, à la 14eGay Pride romande à Sion, dans le canton suisse du Valais. Quelques policiers en patrouille ont profité du grand beau soleil après avoir constaté le caractère festif et paisible de l’événement (officiellement intitulé Pride).

Ci-dessous, un film tourné à l’intérieur du cortège, en son direct non commenté. La musique de The Dreams évoque irrésistiblement la voix de la regrettée Nico.

Près de 5 000 personnes ont pris part au défilé dans le centre-ville de Sion, tandis que 3 000 personnes assistaient à la parade. La Pride 2015 aura donc enregistré une affluence de 15 % à 30 % supérieure aux attentes des organisateurs. C’est aussi deux fois plus que lors de la Pride 2001 de Sion.

La Pride 2014 avait attiré zéro participant, faute de ville d’accueil. Cette année, les organisateurs ont pu s’appuyer sur 150 bénévoles. C’est seulement la deuxième fois qu’une Pride romande se tient en Valais.

Bien que les organisateurs n’aient fourni aucune consigne vestimentaire ou revendicative, les slogans ont mis en exergue la lutte pour l’égalité des droits. Non sans humour, à l’image de « Et si on Valais la même chose » ou de « Combat de reines pour l’égalité » (reine est la traduction française de queen).

Le socialiste Stéphane Rossini, conseiller national (député) du Valais et président du Conseil national (chambre basse de la représentation parlementaire), a dit être « heureux de briser le tabou selon lequel l’homosexualité serait une maladie ou une faiblesse de la nature ».

Ci-dessous, Stéphane Rossini réaffirme son soutien actif à la Pride 2015 de Sion.

Plusieurs voix divergentes, notamment celle de Jean-Marie Lovey, évêque de Sion, s’étaient prononcées contre la tenue d’une Gay Pride dans le Valais en général et à Sion en particulier, au motif que l’homosexualité ne serait pas conforme à leur conception de la nature humaine.

Des proches de l’extrême droite avaient créé, en amont de l’événement, une page Facebook hostile à la Pride de Sion. Des membres d’un groupuscule de prêtres catholiques intégristes avaient même annoncé la tenue d’une contre-manifestation qui n’a finalement pas eu lieu.

Après avoir déjà accueilli la Pride romande en 2013, Fribourg récidivera l’an prochain. Le défilé proprement dit aura lieu le 25 juin 2016, mais des événements estampillés Pride se tiendront du 24 au 26 juin 2016.

Philca / MensGo
(via Tribune de Genève du 13 juin et Dialogai du 15 juin 2015)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *