Pride.be, une Belgian Pride pour faire la fête sans oublier

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Pride.be, une Belgian Pride pour faire la fête sans oublier

(Blogmensgo, blog gay du 12 mai 2016) Bruxelles et Paris ont été endeuillées par les attentats que l’on sait. Nul doute que leurs Gay Prides respectives, la Pride.be (Bruxelles) et la Marche des fiertés (Paris) sauront honorer la mémoire des victimes. Mais selon un rituel qui ne perdra pas son caractère festif. Et à Bruxelles, ça se passe le samedi 14 mai 2016, donc après-demain !

Rappelons, comme on l’avait déjà dit l’an dernier (notre article), que la Belgian Pride s’intitule maintenant Pride.be, ce qui correspond aussi à l’URL de son site web. À noter que la page Facebook de l’événement conserve son ancien nom de Belgian Pride.

Affiche Pride.be 2016

Un millésime 2016 très particulier, mais toujours aussi festif. ©Pride.be.

Le point de départ et le parcours du millésime 2016 ont été modifiés afin de ne pas empiéter sur le périmètre du mémorial situé place de la Bourse, qui cette année évoquera aussi le souvenir des victimes du 22 mars.

C’est pourquoi la Pride.be va prendre de la hauteur. Direction le mont des Arts, où les fêtards venus de la gare Centrale toute proche jouiront d’une vue plongeante sur la capitale belge. C’est là que sera installé le village de départ (PrideVillage) et c’est de là que s’élancera, dès 14 h, un cortège tonitruant composé de chars et de charmeurs bien charpentés qui charrieront au pas de charge leurs chants et leur charleston champêtres leur musique techno urbaine en brandissant des drapeaux chamarrés de couleurs charc-en-ciel.

En 2015, Cavaria, Arc-en-Ciel Wallonie et Rainbowhouse Brussels avaient mis en avant la lutte contre l’homophobie. Cette année, les trois organisations LGBT ont choisi comme slogan « I decide » (C’est moi qui décide). Autrement dit, ce n’est ni à l’administration ni au corps médical de décider quelle identité de genre une personne doit afficher même si cela ne correspond pas à son vécu ou à son ressenti.

Si la Pride.be est ostensiblement sponsorisée par les autorités municipales, locales et régionales, le message est parfaitement clair : la législation est transphobe, alors il faut la changer.

Autre slogan générique du millésime 2016 : « Love is too beautiful to be hidden » (L’amour est trop beau pour qu’on le cache). J’ai comme l’impression que ça s’adresse aussi aux footballeurs de l’Euro 2016 – l’équipe de Belgique y participera. 😉

Dans l’idéal, comme en 2014, on attend 100.000 participants au défilé arc-en-ciel du 14 mai. Une participation de 80.000 personnes – comme en 2013 et 2015 – semble toutefois plus conforme aux prévisions météorologiques.

Et pour finir en musique et en images, voici des images de la Pride.be 2015.

En conclusion, va t’amuser Bruxelles et n’oublie pas d’y emporter ni ta bonne humeur ni ton parapluie – un parapluie arc-en-ciel, bien sûr.

Philca / MensGo
(via communiqué de Pride.be, reçu le 11 mai 2016)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *