Homoboulot fait campagne contre l’homophobie dans le monde du travail

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Homoboulot fait campagne contre l’homophobie dans le monde du travail

(Blogmensgo, 18 octobre 2012) L’association française Homoboulot a lancé, le 14 octobre 2012, une campagne d’affichage et d’information visant à lutter contre « l’invisibilité subie ou choisie » par les travailleurs LGBT dans les entreprises et les administrations. Il s’agit de « permettre aux homos de ne plus vivre leur orientation sexuelle comme un risque » en faisant comprendre aux collègues qu’il n’y a pas que des hétéros dans le monde du travail.

Affiches Homoboulot

Espérons que ces affiches seront… affichées. 😉 ©Homoboulot.org.

La campagne d’Homoboulot s’adresse plus particulièrement aux responsables des ressources humaines (RH), afin qu’ils prennent conscience des difficultés qu’éprouvent les lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT) à vivre leur orientation sexuelle sans subir des tracasseries plus ou moins volontaires. Les RH sont ainsi sollicités pour faire passer le message à travers huit affiches rappelant le slogan générique de l’association : « Tous égaux, pas de distingo ! »

Homoboulot explique le paradoxe que « de nouveaux droits vont être accordés par le législateur aux couples de même sexe » dans les prochains mois, mais que les travailleurs de la communauté LGBT ne pourront en bénéficier que s’ils « se déclarent, ce qui aujourd'hui est loin d'être facile ». La pertinence du coming out au bureau se heurte en effet aux préjugés des hétéros et à leur vision de l’homosexualité réduite le plus souvent à la sexualité, voire à une simple affaire d’enculage en ce qui concerne les gays.

C’est donc pour mieux lutter contre les préjugés et pour dédramatiser l’homosexualité que l’association diffuse des affichettes à double message : le fait d’être une personne homosexuelle ou transgenre, d’être en couple avec un homme ou une femme, tout cela n’a aucune importance particulière ; les seules choses importantes sont la compétence professionnelle et le fait de ne pas subir des blagues (sexistes, raciales, misogynes… ou homophobes) à longueur de journée.

Commentaire. J’aime bien sept des huit slogans, astucieux et bien conçus.

La huitième affiche me laisse un peu perplexe. Son message : « Dans notre entreprise, il n’y a AUCUN problème de discrimination ! Il n’y a ni homo ni lesbienne dans mon service ! »

Humour et second degré, bien sûr. Le problème – en tant qu’adepte de l’humour et du second degré, je suis bien placé pour le savoir – est que le Français moyen, qui croit avoir de l’humour, tend à tout prendre au premier degré faute d’avoir la comprenette suffisamment développée pour piger le second degré.

Philca / MensGo
(via L’Express du 16 octobre 2012)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *