Des messes pour les gays et lesbiennes à l’église Sainte-Cécile de Boston

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Des messes pour les gays et lesbiennes à l’église Sainte-Cécile de Boston

(Blogmensgo, 14 juillet 2011) Le père John Unni, curé de l’église catholique Sainte-Cécile de Boston, a célébré le 10 juillet 2011 une messe à l’intention des gays et lesbiennes, à laquelle 700 fidèles ont assisté. C’est la deuxième fois en deux mois que le prêtre homophile officielle spécialement à l’intention ou en faveur des personnes homosexuelles, bravant ainsi les instructions de la hiérarchie catholique locale.

Comme le montre le reportage ci-dessus, l’office arc-en-ciel a attiré « plus de monde qu’à [la messe de] Pâques ». Le maire de Boston, Thomas Menino (dont la fiche Wikipédia en français n’est pas à jour), était lui aussi présent, manifestement par conviction gay-friendly plus que par obligation politique.

L’homélie du père Unni avait pour thème officiel « Vous êtes tous les bienvenus » et pour sous-entendu « même et surtout si vous êtes gay ou lesbienne ». Selon le prêtre, un serviteur de Dieu contrevient à sa mission voire renie sa foi s’il refuse l’eucharistie à une frange de la population. C’est notamment ce qu’il avait déjà martelé, le 12 juin 2011, dimanche de Pentecôte, à l’occasion d’une homélie interdite par l’archidiocèse de Boston, comme l’atteste cette vidéo du Boston Globe (attention, format incompatible avec certains navigateurs ; la réverbération excessive oblige à tendre l’oreille).

L’office du 12 juin était censé se faire dans le cadre du Mois de la Gay Pride. L’archidiocèse de Boston l’ayant annulé sans motif, le père Unni l’a maintenu contre l’avis de sa hiérarchie. La messe du 10 juillet devait elle aussi être célébrée sans l’aval de l’archidiocèse, mais un représentant officiel du cardinal Sean O’Malley, archevêque de Boston, a bel et bien participé à la célébration. L’archevêque avait fait savoir, la veille, que John Unni bénéficiait de son entier soutien. Il semble que le cardinal avait accepté la célébration d’une telle messe à condition que son curé lise une déclaration des autorités ecclésiastiques, ce que le père Unni n’aurait pas daigné faire.

Photo de John Unni

John Unni bénit aussi les caniches, mais on ignore s'ils sont gay. ©Stceciliaboston.org / Stephanie Yeow.

Le site web de la paroisse Sainte-Cécile reste lui-même ostensiblement gay-friendly. Tant par son slogan liminaire (« Come as you are and bring a friend. Everyone is welcome at Saint Cecilia. » Autrement dit, « Quiconque peut venir et amener un(e) ami(e). Tout le monde est bienvenu à Sainte-Cécile. ») que par l’espace dévolu au « ministère arc-en-ciel » dès la page d’accueil.

Commentaire. Il y a donc au moins un prêtre intelligent dans cette paroisse… Une page fan sur Facebook est consacrée à John Unni, mais est vierge de tout élément et ne semble pas émaner de ce prêtre.

Philca / MensGo
(via Huffington Post du 14 juin et La Croix du 12 juillet 2011)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *