Bride Pride : mariages lesbiens réussis, mais sans record du monde

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Bride Pride : mariages lesbiens réussis, mais sans record du monde

(Blogmensgo, blog gay du 18 octobre 2016) La Bride Pride de Provincetown, dans le Massachusetts, a vu 53 couples de lesbiennes se marier ou renouveler leurs vœux de mariage, le 15 octobre 2016, à l’occasion d’une cérémonie géante et collective. Il s’agirait là du plus grand nombre de mariages lesbiens simultanés dans le monde, selon les organisatrices.

La cérémonie était organisée par Roux, un établissement de bed & breakfast (ou chambre d’hôte en français) de Provincetown qui se spécialise dans la clientèle LGBTQ en général, et plus particulièrement lesbienne à cette occasion.

affiche Bride Pride 2016

Avec beaucoup de cœur (et un peu d'argent). ©rouxprovincetown.com

La Bride Pride qu’organisait l’établissement Roux s’est traduite par 25 cérémonies de mariage et 28 cérémonies de renouvellement des vœux du mariage. Donc 106 personnes, dont une majorité ne venait pas se marier puisqu’elles l’étaient déjà. C’est ce qui explique en partie pourquoi l’événement ne récoltera pas une estampille de record mondial, bien que la catégorie « mariage et renouvellement du serment de mariage » n’existe pas encore dans le Livre Guinness des records. L’autre raison, c’est que cette même publication exige, pour homologuer un record de ce genre, la participation d’au moins 100 couples – donc deux fois plus qu’il n’y en a eu à Provincetown.

Malgré le prix de la cérémonie (150 dollars par couple, plus 50 dollars par mariage, logement en sus), des couples venus de 15 États ont participé à l’événement. Leurs invité(e)s ont néanmoins pu assister à la cérémonie sans bourse délier.

Et après la cérémonie, l’humoriste Kate Clinton organisait un show avec pour autres vedettes Catie Curtis, auteure-compositrice-interprète de musique folk et Suede, chanteuse et instrumentiste pop-jazzy. Trois personnalités ouvertement lesbiennes, de même qu’Ilene Mitnick et Alli Baldwin, les patronnes de Roux et coorganisatrices de la Bride Pride.

Ci-dessous, la chanteuse Catie Curtis interprète en trio une de ses compositions, « Troubled Mind » :

Commentaire. À noter que l’événement s’enorgueillissait d’une impressionnante cohorte de sponsors et partenaires. Au nom du militantisme, bien sûr, mais aussi parce qu’aux États-Unis plus qu’ailleurs, le mariage est et demeure un business très lucratif. Ce qui n’enlève rien aux vœux de bonheur que nous adressons aux jeunes – et moins jeunes – mariées.

Philca / MensGo
Source principale : Cape Cod Times, 15 octobre 2016.
Source consultée en premier : Yahoo.com, 17 octobre 2016.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *