Le magazine Têtu repris par son prestataire informatique

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Le magazine Têtu repris par son prestataire informatique

(Blogmensgo, blog gay du 12 novembre 2015) Par une ordonnance du 10 novembre 2015, le tribunal de commerce de Paris confie une partie des actifs de Têtu à l’entreprise de programmation informatique iDyls, qui pour le magazine gay avait conçu SoTêtu, son application de rencontres LGBT. La marque Têtu subsistera donc et le repreneur en annonce une réapparition progressive.

Têtu, capture d'écran

Têtu.com, le 7 septembre 2015 (capture d'écran).

Le site Tetu.com, retiré du Web en septembre 2015, sera remis en ligne d’ici le début de décembre 2015. Le contenu exact n’est pas précisé. Une « plateforme de services gays et gay-friendly à forte dimension locale et sociale » devrait s’y agréger début 2016, selon Julien Maquaire, président et fondateur d’iDyls.

Quant à l’éventuel retour du magazine en version papier, un projet existe mais il demande à être confirmé :

« En fonction de l’ampleur du soutien de la communauté gay à notre projet, nous étudierons le lancement dès le premier semestre 2016 d’un magazine sous un format renouvelé… »
(Julien Maquaire, président d’iDyls)

iDyls débourserait 102.000 € pour une reprise partielle des actifs de Têtu. Les sites web des deux marques (www.idyls.com et www.tetu.com) étaient inaccessibles au moment où je rédigeais cet article.

iDyls, capture d'écran.

iDyls (capture d'écran, octobre 2014). MensGo accueille la concurrence avec le sourire. 🙂

Fondée en 2011, iDyls se composerait aujourd’hui de quatre personnes. « Sur l’année 2013 elle [a réalisé] un chiffre d’affaires de 0,00 € », selon Societe.com. On ignore pour l’instant si le repreneur envisage de recruter quelques-uns des neuf salariés de Têtu.

CPPD, société éditrice de Têtu, a été mise en liquidation judiciaire fin juillet (cf. notre article du 25 juillet 2015).

Commentaire. Parler, sur ce blog, d’un concurrent de l’application MensGo ? Bien sûr ! La confraternité avant tout, ce que n’exclut pas la concurrence.

C’est aussi la preuve que le marché des applis de rencontres gays pour smartphones Android et iOS appartient plus à l’avenir qu’au passé.

J’en profite pour rappeler que notre appli MensGo est 100 % gratuite : le téléchargement, l’inscription et l’utilisation ne te coûteront pas un seul centime (hors coûts d’accès à Internet, bien sûr).

Notre appli est donc à la fois polyglotte, internationale et gratuite. Qui peut en dire autant ?

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *