À Tignes, une première Gay Pride tout schuss !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

À Tignes, une première Gay Pride tout schuss !

(Blogmensgo, blog gay du 20 mars 2015) Tignes accueillera, le 26 mars 2015, la première Gay Pride de son histoire. Ce sera pour la station de ski française le point d’orgue d’une semaine très LGBT.

European Snow Pride, le défilé

Cliquer pour agrandir. ©European Snow Pride / Franck Weens.

La 3e European Snow Pride de Tignes inaugure cette année une Gay Pride. Objectif : attirer encore plus de gens que les 600 participants du millésime 2014.

La Gay Pride se fera en deux temps, en trois mouvements… et à ski. Du moins dans ses deux premières parties. Le 26 mars, le cortège de la Gay Pride s’élancera Tignes-Val-Claret à 17 h. Et ce sera parti pour une trentaine de minutes de glisse. À 18 h, un drapeau arc-en-ciel géant effectuera lui aussi la descente, mais dans des conditions particulières puisque le drapeau mesure 30 mètres. Les organisateurs ne précisent pas – ce qui est bien dommage – si le drapeau est carré, rectangulaire, circulaire, hexagonal ou sans forme précise. Une chose est sûre, il arborera au moins sept couleurs.

Entre les deux descentes, deux maires prononceront chacun un discours. Le maire de Tignes, bien sûr. Mais après Jean-Christophe Vitale, il y a aura aussi la maire de Montpellier. Hélène Mandroux ne sera pas venu toute seule, puisqu’elle accompagnera les deux invités d’honneur du millésime 2015, qui sont aussi des administrés qu’elle a mariés : Bruno Boileau et Vincent Autin (aujourd’hui Bruno et Vincent Boileau-Autin), qui ont contracté le premier mariage gay légal en France. C’était il y a presque deux ans à Montpellier, cf. notre article du 28 mai 2013.

European Snow Pride, la fête

Cliquer pour agrandir. ©European Snow Pride / Franck Weens.

Pas de Gay Pride sans spectacle. Les organisateurs du « plus grand festival gay européen de sports d’hiver et de musique » ne comptent pas déroger à la règle. Ce sera donc à la fois festif et beau à voir.

Idem du 21 au 28 mars, pendant toute la durée de l’European Snow Pride. Et puisque l’on parle de spectacle, l’autre nouveauté de l’édition 2015 concerne le cinéma. Tignes accueillera cette semaine-là son premier festival de films gays.

Ceux qui n’aiment pas les salles obscures pourront toujours se rabattre sur les soirées dansantes gays (on annonce un arrivage exceptionnel de DJ en provenance du monde entier, bouchons d’oreilles non fournis), sur les balades à traîneau, sur les soirées gastronomiques ou sur la piscine-spa géante pavoisée pour l’occasion aux couleurs de l’arc-en-ciel.

L’événement est similaire à l’Arosa Gay Skiweek (cf. notre article du 18 septembre 2014), mais il est un peu moins connu, un peu moins couru, un peu moins en cœur de saison. Et, si j’ai bien compris, les tarifs sont un peu plus abordables.

La station, proche de Val-d’Isère dont elle partage une partie du domaine skiable, est soutenue par une municipalité résolument friendly. Son engagement militant se matérialise à la fois dans les débats de société (mariage gay) et dans le sport (lutte contre l’homophobie).

Pour les ceusses qui auraient des carences en géographie, on rappelle que Tignes est une station de haute montagne située dans les Alpes françaises.

Philca / MensGo
(via LeDauphine.com du 16 mars 2015)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *