Le gouvernement français valide un plan de lutte contre l’homophobie

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Le gouvernement français valide un plan de lutte contre l’homophobie

Photo de Najat Vallaud-Belkacem

Najat Vallaud-Belkacem : la benjamine du gouvernement français est aussi la plus gay-friendly. ©Femmes.gouv.fr.

(Blogmensgo, 31 octobre 2012) Un plan de lutte contre l’homophobie a été présenté au Conseil des ministres du 31 octobre 2012 par Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, porte-parole du gouvernement et chargée des thématiques LGBT et bioéthique au sein du Parti socialiste (PS, au pouvoir).

Plusieurs suggestions déjà formulées par la ministre et abondamment discutées par les médias (notamment la prise en compte d’éléments LGBT dans le cadre du cursus scolaire) ont trouvé place dans ce plan présenté par Najat Vallaud-Belkacem.

La France veut prendre la « tête du combat pour les droits des personnes LGBT », sur son territoire national mais aussi à l’étranger.

C’est ainsi que les ambassades de France aideront les associations locales à lutter contre les violences et discriminations homophobes. Dans un contexte continental, la France œuvrera en outre à la « définition de lignes directrices de l’Union européenne » afin, là aussi, de lutter contre les discriminations et les violences homophobes. Et à l’échelle de la planète, la France veut « relancer le combat international pour la dépénalisation universelle de l’homosexualité ».

L’essentiel du plan de lutte porte sur des mesures applicables en France même.

Des propositions seront faites début 2013 en matière de prévention du suicide des jeunes LGBT, à l’issue d’une mission sur la lutte contre l’homophobie lancée par le ministre de l’Éducation. Les programmes scolaires évoqueront aussi les questions LGBT « en relation avec les thématiques abordées en cours, et avec des approches différenciées, du primaire au lycée ».

L’École nationale de la magistrature dispensera pour sa part, à l’intention des policiers, gendarmes, magistrats, enquêteurs et instructeurs, des « sessions de formation pluridisciplinaire à la lutte contre les violences qui frappent les personnes LGBT » et à l’accueil des victimes.

La ministre veut également que les violences homophobes fassent l’objet « d’un travail de recueil et d’analyse, et d’une publication annuelle » et que l’organisme interministériel de lutte contre les sectes (Miviludes) veille à empêcher toute « thérapie de conversion » prétendant transformer des homos en hétéros.

Enfin, la ministre Vallaud-Belkacem va faire modifier la composition des instances représentatives des familles afin que « les associations représentant les familles homoparentales puissent s'y exprimer ».

Commentaire. Le plan présenté par Najat Vallaud-Belkacem reprend à son compte plusieurs revendications de la communauté LGBT. Il lui manque toutefois un calendrier, un budget et des textes d’application plus précis.

On reste pour l’instant dans le catalogue de bonnes intentions, ce qui représente certes un progrès par rapport au précédent gouvernement, mais relève de la promesse non encore tenue.

Quant à la consignation circonstanciée des violences homophobes, le rapport annuel de SOS Homophobie le fait déjà depuis longtemps. Le plus simple serait de mieux subventionner cette association afin de lui permettre d’étoffer son rapport, de le diffuser encore plus largement et d’éviter tout doublon préjudiciable aux caisses de l’État.

Philca / MensGo
(via toute la presse française du 31 octobre 2012, dont NouvelObs.com et Le Figaro)

1 réponse

  1. La France se veut donneuse de leçon en matière de lutte contre l’homophobie sans avoir mis en place une seule nouvelle loi améliorant les conditions d’égalités des homosexuels dans son propre Pays.

    La lutte contre toutes les formes de discriminations dans n’importe quel pays doit être soutenue par la France mais nous ne devons pas oublier de faire un état de lieux français et garder à l’esprit qu’au sein même de notre propre pays beaucoup de choses restent à faire !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *