Gay Pride porteuse d’espoir à Paris

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Gay Pride porteuse d’espoir à Paris

Photo Gay Pride Paris 2012

Hulk participait à la Gay Pride de Paris… ©Flickr/Rog01.

(Blogmensgo, 1er juillet 2012) Au-delà de son folklore traditionnel, de ses couleurs arc-en-ciel et de sa musique tonitruante, la Gay Pride qui s’est tenue à Paris le 30 juin 2012 aura surtout été marquée par l’espoir d’une prochaine légalisation du mariage homosexuel et de l’adoption homoparentale. Le slogan générique de la « Marche des fiertés LGBT » s’en faisait l’écho : « 2012, l’égalité n’attend plus ! »

Photo de la Gay Pride à Paris

L'avait oublié son éventail MensGo. 😉 ©Flickr/Rog01.

Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille, a honoré de sa présence le départ du cortège. La veille, elle affirmait au quotidien Le Parisien que le gouvernement a pris un « engagement relatif au mariage et à l’adoption pour tous » dont la loi « sera votée en 2013 ». « Le droit au mariage et à l'adoption pour tous sera institué et les outils de lutte contre les discriminations seront renforcés » pendant le quinquennat du président François Hollande, promettait quelques heures plus tard le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, sans toutefois indiquer une date plus précise.

Ni Ayrault ni Bertinotti n’évoquent la légalisation éventuelle de la procréation médicalement assistée pour les lesbiennes, ou encore la reconnaissance des filiations obtenues grâce à des mariages croisés bidons associant deux gays et deux lesbiennes visant chacun en couple homosexuel.

Photo de la Gay Pride à Paris

Le bus de l'égalité : à l'heure au départ et (espérons-le) ponctuel à l'arrivée ? ©©Flickr/Rog01.

Le dossier n’est peut-être pas aussi consensuel qu’il n’y paraît. Le 23 juin, signale l’Association des familles homoparentales (ADFH) dans un communiqué, l’ADFH se faisait encore snober par l’assemblée générale de la très conservatrice Union des associations familiales (Unaf), tandis que certaines associations y accueillaient la ministre Bertonotti par des huées.

Photo de la Gay Pride à Paris

Durée du vol Paris-Kampala : le temps d'une homophobie. ©Flickr/Rog01.

Quoi qu’il en soit, plus de 80 chars ont entraîné quelque 500 000 personnes (ou 60 000 personnes selon la police) dans les rues de la capitale française, depuis Montparnasse jusqu’à la Bastille. La manifestation était parrainée par deux personnalités du cinéma, Charles Berling et Zabou Breitman.

(Et pendant ce temps-là, je m’escrimais sur un document administratif à télétransmettre avant minuit…)

Philca / MensGo
(via toute la presse française du 29 juin 2012, dont Le Monde, NouvelObs.com et 20 Minutes)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *