Gagnante de Gayvisión, Lucía Pérez défend l’Espagne à l’Eurovision 2011

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Gagnante de Gayvisión, Lucía Pérez défend l’Espagne à l’Eurovision 2011

Photos de Lucía Pérez

Lucía Pérez : d'un festival (officiellement) gay, Gayvisión, à un concours (officieusement) gay, celui de l'Eurovision. © De g. à dr., Gayvisión & RTVE.

(Blogmensgo, 2 mars 2011) La chanteuse espagnole Lucía Pérez, 25 ans, a été désignée le 18 février 2011 par ses compatriotes pour représenter l’Espagne au concours Eurovision de la chanson, dont la finale aura lieu le 14 mai 2011 à Düsseldorf, en Allemagne. Quatre mois auparavant, la jeune chanteuse de Galice avait remporté le festival de la chanson Gayvisión, comme le signalait l’excellent Carzam dans un article du 20 octobre 2010 publié sur notre blog espagnol BlogMensGo.es.

Lucía Pérez espère se classer parmi les dix meilleurs finalistes européens. Cette habituée des podiums avait déjà obtenu, en 2005, la deuxième place lors du Festival de la chanson de Viña del Mar, au Chili. Les téléspectateurs espagnols lui ont attribué 68 % des voix lors des sélections organisées par la chaîne publique TVE. Le jury lui a toutefois imposé la chanson « Que me quiten lo bailao » (C’est toujours ça de pris), alors qu’elle eût préféré « Abrázame » (Serre-moi dans tes bras), qui correspond plus à son style vocal. Quoi qu’il en soit, la jolie Lucía espère que l’Eurovision 2011 donnera à sa carrière le tremplin qu’elle mérite.

Bizarrement, note Carzam, la biographie officielle de Lucía Pérez ne mentionne pas sa victoire au concours Gayvisión, alors que sa fiche Wikipédia en espagnol n’a aucun trou de mémoire (sa fiche en français reste pour l’instant embryonnaire). « Omission pour cause de synthèse [excessive] ou bien oubli délibéré ? » s’interroge notre blogueur espagnol Carlos Carzam.

Commentaire. J’espère que Carzam ne me taxera pas d’antihispanisme primaire si j’affirme que la chanson espagnole retenue pour l’Eurovision 2011 est épouvantable. Disons, en restant charitable, qu’elle correspond pile-poil au niveau habituel de l’Eurovision. Dans le genre kitsch, moi, je préfère le répertoire de Dalida !

J’ai pris le temps d’écouter quelques chansons interprétées par Lucía Pérez, et c’est vrai que la jeune artiste vaut beaucoup mieux que la daube qu’on veut lui faire chanter à Düsseldorf.

Lucía Pérez va-t-elle remporter le concours Eurovision 2011 ? Honnêtement j’en doute. L’Italie pourrait bien, à mon avis, signer un retour gagnant, bien que le nom de son candidat ne soit pas officialisé au moment où j’écris ce texte. Le chroniqueur français Didier Varrod croit savoir que Raphaël Gualazzi représentera l’Italie. Si tel est le cas, attention, danger pour tous les autres candidats… sauf si les Italiens, eux aussi, lui font chanter une grosse daube.

Carzam et Philca / MensGo
(via BlogMensGo.es du 23 février 2011)

2 réponses

  1. Antihispanisme primaire serait de qualifier cette chanson de rayon de gloire pour la nation. Si j’étais un patriote dans quelque mesure, je dirais même qu’elle me fait honte. Et si Eurovision se comptait parmi les sources de mon bonheur, je me serais déjà pendu 🙂

  2. eurovision très bien contacte avec les autre pays . aussi ça très contant

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *