Un tribunal de Buenos Aires autorise le mariage gay

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Un tribunal de Buenos Aires autorise le mariage gay

Photo de la place San Martín

Caramba ! La place San Martín serait-elle déjà pavoisée aux couleurs LGBT ? © Acceder.buenosaires.gov.ar.

(Blogmensgo, 16 novembre 2009) Alejandro Freyre, 39 ans, et José Maria Di Bello, 41 ans, vont pouvoir s’épouser à Buenos Aires. Il s’agira, le cas échéant, du premier mariage homosexuel en Amérique latine. Ainsi en a décidé, le 13 novembre 2009, la juge Gabriela Seijas, du tribunal administratif de Buenos Aires, ville où le pacs est déjà légal depuis 2002.

La juge Seijas statuait en première instance. Le maire de droite, Mauricio Macri, a déclaré que la municipalité de Buenos Aires ne ferait pas appel de ce jugement, estimant que « le monde va dans cette direction ». La Chambre des députés doit prochainement se prononcer sur un projet de loi visant à autoriser le mariage homosexuel.

Selon la juge, deux articles du code civil sont contraires à la Constitution, en particulier l’article 172 stipulant que le mariage consacre l’union entre un homme et une femme. « La loi doit traiter tout le monde avec le même respect selon leurs singularités », a-t-elle déclaré.

Les futurs mariés, tous deux séropositifs, avaient porté plainte en avril 2009 après que les officiers d’état-civil de la capitale argentine eurent refusé de les marier au prétexte qu’ils ne forment pas un couple hétérosexuel.

En Argentine, le pacs n’est reconnu que par les institutions de la région du Rio Negro et des villes de Buenos Aires et Villa Carlos Paz.

L’Église catholique locale, qui revendique 91 % de fidèles parmi la population, est hostile à tout projet de mariage entre personnes de même sexe.

Philca / MensGo
(via Le Figaro et AFP du 14 novembre 2009)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *