La Caroline du Nord rejette le mariage gay

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

La Caroline du Nord rejette le mariage gay

(Blogmensgo, 9 mai 2012) Selon des résultats encore officieux, quelque 61,05 % des électeurs de Caroline du Nord ont approuvé, le 8 mai 2012, un projet d’amendement constitutionnel (ici en PDF) stipulant qu’un mariage ne peut être validé que s’il unit un homme et une femme. En modifiant son article 14, la Constitution va donc officialiser l’interdiction du mariage homosexuel déjà en vigueur dans cet État.

Graphique des votes Caroline du Nord

En Caroline du Nord, le vert ne symbolise pas l'espoir. ©Clarityelections.com.

Le résultat du scrutin est encore plus explicite sous la forme du graphique ci-dessus. Seuls sept comtés, en bleu, ont voté contre le projet d’amendement. Tous les autres comtés, en vert, sont ceux qui ont voté en faveur de l’amendement.

Les deux camps avaient chacun leur champion.
Contre ce projet, c’est Bill Clinton qui est monté au créneau. L’ancien président américain a fait valoir que l’interdiction du mariage gay en Caroline du Nord risquerait de pénaliser la vitalité économique cet État, qui aura désormais plus de mal à faire venir des entreprises innovantes et à recruter du personnel compétent.
C’est un prédicateur protestant de 93 ans, Billy Graham, fondateur d’un centre évangélique à son nom et très populaire aux États-Unis, qui s’est fait le porte-drapeau des opposants au mariage entre personnes de même sexe. Le militant nonagénaire a martelé que le seul mariage reconnu par la Bible est l’union entre un homme et une femme.

Commentaire. L’amendement constitutionnel était mitonné aux petits oignons farcis de culture biblique, ainsi qu’on le voit dès la première phrase : « Marriage between one man and one woman is the only domestic legal union that shall be valid or recognized in this State. »
(Le mariage entre un homme et une femme est la seule union conjugale légale qui sera validée ou reconnue dans cet État.)
Un texte pareil était voué à plaire au bon peuple, dans ce pays où l’on recense plus de fous de Dieu que l’on ne dénombre de talibans en Afghanistan et au Pakistan réunis.

Raleigh, capitale de la Caroline du Nord, était élue en septembre 2011 « meilleure ville des États-Unis » par l’hebdomadaire Business Week. On espère que le magazine de Michael Bloomberg, très engagé en faveur du mariage gay, saura modifier son classement en conséquence. 😉

Philca / MensGo
(via toute la presse du 9 mai 2012, dont Le Figaro et Le Monde)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *