Des bibliothèques américaines censurent un conte pour enfants sous prétexte d’homoparentalité

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Des bibliothèques américaines censurent un conte pour enfants sous prétexte d’homoparentalité

Couverture du livre And Tango Makes Three

L'homosexualité existe aussi dans le monde animal, n'en déplaise aux ultrareligieux. © Simon & Schuster.

(Blogmensgo, 7 septembre 2009) Pour la quatrième année consécutive, le livre pour enfants And Tango Makes Three (Et avec Tango ça fait trois) fait partie des livres les plus contestés au sein des bibliothèques américaines, selon le classement annuel de l’American Library Association (ALA), car il a pour thèmes principaux l’homosexualité et l’homoparentalité.

Le livre raconte l’histoire d’un manchot femelle, la petite Tango, élevée par un couple de manchots gay. Elle s’appuie sur l’histoire vraie de Roy et Silo, couple vedette du zoo de Central Park (New York). Pour en savoir plus, lire la fiche Wikipedia.

And Tango Makes Three sera donc une nouvelle fois à l’honneur, du 26 septembre au 3 octobre 2009, à l’occasion de la Semaine des livres censurés. Le livre arrive cette année en tête des dix livres les plus contestés dans les bibliothèques américaines. Destiné aux 4-8 ans, cet ouvrage est vilipendé par des groupes religieux et des ligues de vertu sous prétexte que l’homosexualité y apparaît sous un jour favorable, que la cellule familiale traditionnelle n’y a pas le vent en poupe, que les valeurs religieuses n’en sortent pas indemnes et qu’un lectorat aussi jeune n’a pas à livre ce genre d’histoire.

Une fois l’an, des centaines de bibliothèques et de librairies s’efforcent d’attirer l’attention du grand public sur le fléau de la censure en composant des vitrines remplies de livres contestés ou interdits. L’homosexualité est un motif récurrent de mise à l’index par des bibliothèques, souvent contraintes d’agir ainsi sous peine de perdre leurs budgets.

Le pédopsychiatre Justin Richardson et le dramaturge Peter Parnell, coauteurs du livre, mettent en avant les vertus pédagogiques de cette histoire pas comme les autres. Les aventures du couple de manchots gay permettent aux enfants de relativiser le concept de famille. Mais aussi et surtout, le livre aide les enfants adoptés par un couple gay ou lesbien à identifier leur propre schéma familial et à structurer leur parcours identitaire.

Philca / MensGo
(via ActuaLitté et Le Matin du 7 septembre 2009)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *