Rencontre senior et gay ? Oui, mais…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Rencontre senior et gay ? Oui, mais…

(Blogmensgo, blog gay du 21 septembre 2017) Presque tous les sites de rencontre en ligne ignorent la clientèle des seniors gays. Alors quand un communiqué de presse annonce le lancement de rencontresenioretgay (je n’en indique pas l’URL, tu comprendras pourquoi ci-dessous), on se prend à rêver… et l’on finit par se poser des questions. Certains blogs et médias, blogueurs et journalistes (ou prétendus tels) ont juste recopié le communiqué triomphaliste. Ici, on se contentera de recopier nos 10 questions auxquelles l’attachée de presse n’a pas jugé utile de répondre.

Drôle(s) de profil(s)

Quand un senior gay cherche à rencontrer un autre senior gay, cela peut faire du bien… ou du mal. À l’ego, mais aussi et surtout au portefeuille.

jeune mec et senior gay

Qui est senior ? qui est gay ? Pour la réponse, suis la flèche. ©Photoxpress.com/Hunta

Tous les gays de 50 ans ou plus ne cherchent pas forcément à rencontrer d’autres seniors gays, parce qu’ils n’ont pas le temps ou l’envie de jouer à la pétanque ou avec des boules d’un autre calibre.

Mais quand la solitude s’installe, plus c’est vieux plus c’est moche. Alors…

Alors, méfiance ! Dis-toi bien que quand un service de rencontre (en l’occurrence, un site web couplé à une appli pour smartphones et tablettes) surgit de nulle part, que les profils de « seniors gays » sont illustrés par des photos manifestement triturées par un robot, que certains profils émanent de jeunes mecs musculeux en position lascive et avec texte à l’avenant – bref, dis-toi qu’un tel service de rencontre s’intéresse plus à soulager ton portefeuille qu’à de permettre te faire des rencontres.

Je n’en dirai pas plus. Comme promis, voici mes 10 questions restées sans réponse (l’orthographe des citations a été corrigée). Le site dont il est question s’exprime en français, mais le questionnement qu’il suscite vaut pour toutes les langues. Car on présume que des sites de type rencontresenioretgay existent aussi dans d’autres langues et dans d’autres pays.

Le questionnaire ci-dessous, livré tel quel, dresse un portrait en ombre chinoise malaisienne de ce site de rencontre – qu’on te laisse libre de ne pas rejoindre.

10 questions sans réponse

  1. Pourquoi votre société est-elle immatriculée à Tbilissi (Géorgie) plutôt qu’en Europe, où les lois sur la protection des données personnelles sont tatillonnes ?
  2. Pourquoi votre serveur est-il hébergé à Kuala Lumpur (Malaisie), plutôt qu’à Tbilissi ou en Europe ?
  3. Pourquoi votre serveur est-il basé dans un pays notoirement homophobe ?
  4. Pourquoi la connexion à votre site web est-elle parfois très lente voire impossible ? Vitesse d’accès et de navigation très inconstante et inférieure à ce que l’on peut attendre d’un service qui vise à être payant (testé avec quatre navigateurs différents)…
  5. Pourquoi ne citez-vous aucun chiffre ? Quel est le nombre de vos « fervents utilisateurs en France, au Canada, en Belgique et en Suisse » ? Quels sont vos objectifs en la matière ?
    Comment votre site de rencontre peut-il – comme vous l’écrivez dans votre message d’accompagnement – « avoir une communauté de membres très riche » alors que vous dites dans la phrase précédente que « nous venons de l’intégrer à notre réseau » ?
  6. Au fait, qu’appelez-vous votre « réseau » ?
  7. Pourquoi les images de profil de certains membres ne sont-elles pas agencées dans le bon sens ? Pourquoi certains profils ressemblent-ils à des annonces à caractère lucratif ?
  8. Pourquoi votre slogan contient-il deux fautes d’orthographe ?
  9. Pourquoi ciblez-vous aussi les femmes alors que le site ne présente que des photos de mecs ?
  10. Comment avez-vous fait pour « avoir une communauté de membres très riche » sans « jamais [avoir] eu de couverture médiatique » ?
    Et pourquoi n’avez-vous jamais eu de couverture médiatique ?

En guise de conclusion

Tu hésites encore ? Tape le nom du site et tu observeras la proportion inhabituelle de sites turkmènes francophones qui parlent de lui. Comme chacun sait, le Turkménistan est un pays très francophone et dans ce berceau de la démocratie les seniors gays sont considérés comme de véritables dieux vivants.

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *