Giorgio Armani invite les gays à ne pas trop jouer du muscle

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Giorgio Armani invite les gays à ne pas trop jouer du muscle

(Blogmensgo, blog gay du 20 avril 2015) Le couturier de luxe italien Giorgio Armani, 80 ans, n’aime pas les homos qui abusent de la culture physique. Il l’a fait savoir dans une interview (contenu payant) publiée le 19 avril par le Sunday Times. Non sans glisser quelques vacheries au passage.

Mannequin Armani

Mannequin (gay ?) portant une veste Armani en cuir d'agneau (1 620 €). ©Armani.com.

Son idéal masculin ? « Je n’aime pas un garçon trop musclé. Pas trop de culture physique ! J’aime qu’il soit sain, solide, qu’il prenne soin de son corps mais qu’il n’utilise pas trop ses muscles. »

Armani, gay assumé, déteste les gays qui ressemblent trop à des culturistes. « Un homme homosexuel est [d’abord] un homme à 100 %. Il n’a pas besoin de s’habiller comme un homosexuel. » Et d’expliquer que « quand l’homosexualité s’exhibe jusqu’à l’extrême – jusqu’à dire “Ah, vous savez, je suis homosexuel” –, cela n’a rien à voir avec moi. »

Autrement dit, Giorgio Armani n’aime pas les homos adeptes de la gonflette.

Il n’aime pas non plus les femmes adeptes de la gonflette… mammaire. « Je préfère regarder une femme naturelle. Une femme devrait avoir le courage de vieillir sans chercher désespérément à paraître plus jeune que son âge. » D’ailleurs, Armani considère la chirurgie esthétique comme « une idiotie ».

Mais ses plus assassines perfidies, Armani les réserve à quelques-uns de ses concurrents. Il cite Gianni Versace se décrivant un « habilleur de salopes ». Et sa compatriote Miuccia Bianchi Prada, affirme Armani, est une conceptrice de « mode pour snobs ».

Commentaire. Qu’ils soient gays ou hétéros, beaucoup de mecs s’imaginent que la virilité est synonyme de musculature. Mais si les mannequins gays ne prenaient pas autant soin de leur corps, ils seraient certainement moins nombreux à jouer les premiers rôles dans les spots de pub !

Armani. Il suffit de changer une lettre pour obtenir Armand. Plus précisément, Jean-Pierre Armand. Un ancien culturiste amateur et acteur porno professionnel (mais hétéro).
Je profite de ce qu’Armani le couturier a dit de la chirurgie esthétique pour citer ce qu’Armand le hardeur a dit de la chirurgie esthétique :

« Parmi les “bienfaits” de la chirurgie esthétique, nous avons vu arriver dans le métier des filles aux lèvres refaites. J’avais parfois la curieuse impression d’embrasser un pneu. Je sentais comme des roulements à billes à l’intérieur… »
(Jean-Pierre Armand, dans Cocktail explosif)

Dans ce même bouquin – par ailleurs dénué d’intérêt – Armand livre une autre anecdote amusante :

« Stan m’a parfois emmené boire un verre dans des bars homos où, à ma grande surprise, je jouissais d’une certaine popularité. Les films homos étant apparus plus tard sur le marché, de nombreux gays me connaissaient “faute de mieux”. J’ai toujours entretenu de bons rapports avec le public gay, qui m’a toujours marqué un respect que je dois souligner. »

Ce soir Satan m’habite !

Philca / MensGo
(via Telegraph.co.uk du 19 avril 2015)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *