Le Must Magic Comedy Club redonne du tonus nocturne à Genève

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Le Must Magic Comedy Club redonne du tonus nocturne à Genève

Affiche Must Magic Comedy Club

Pourtant, les spectacles ne sont sponsorisés ni par un perruquier ni par un chapelier… 😉 ©MensGo/DR.

(Blogmensgo, 21 septembre 2012) La vie nocturne de Genève, dont l’arc-en-ciel s’étiolait quelque peu depuis plusieurs mois, a partiellement reconquis son tonus de naguère le 14 septembre 2012 grâce à l’inauguration du Must Magic Comedy Club.

On trouvera des détails sur cet établissement, situé rue Richemont 10, sur son propre site web et via sa page sur Mensgo.com.

Les quatre mots composant l’intitulé du nouvel établissement ont tous leur importance. Il s’agit d’un club, c’est-à-dire que toute personne n’ayant pas la « tenue correcte exigée » sera priée d’aller ruminer ailleurs. La comédie et la magie se matérialisent par deux spectacles avec pour agent de liaison le glamour. Et c’est déjà un must, nous signale Claude-André qui traînait ses moustaches là-bas pendant la soirée inaugurale.

Disons plutôt une nuit qu’une soirée, puisque l’établissement, du mercredi au dimanche inclus, ouvre ses portes à 21 h pour ne les refermer qu’à 5 h du matin. Pendant ce temps…

Au Must, on mange et on ri(paille). Côté nourritures de l’estomac, Claude-André a constaté le « rapport qualité-prix correct » du repas. Côté nourritures du foie, il signale « des tarifs de boissons attractifs pour Genève » – donc hors de prix pour la banlieue parisienne.

Côté nourritures de l’esprit et des zygomatiques, deux spectacles avec « deux troupes différentes très sympa » se succèdent, entrecoupés par un joyeux intermède. Une troupe du Brésil chauffe la salle au burlesque dès 22 h 30 et une troupe parisienne « très pro » ramasse les mâchoires qui se décrochent à partir de 0 h 30. À 2 h 30, juste avant la dernière partie du spectacle, c’était l’affluence à l’entrée du Must et des artistes qui prenaient le frais en ont profité pour saluer gaiement les moustaches de Claude-André qui filaient vers Lausanne.

Une semaine plus tard, Claude-André se souvient particulièrement de « l’accueil très friendly qui est celui attendu par notre communauté ». Que les hétéros se rassurent, le Must Magic est également hétéro-friendly.

Le nouvel établissement semble ainsi offrir « une alternative positive » dans la vie nocturne de Genève. Une alternative à quoi ? « À La Garçonnière, qui devient carrément antisociale avec les gays pour favoriser une clientèle majoritairement hétéro », fulmine Claude-André, toutes bacchantes vibrantes. Et le vénéré cofondateur de MensGo de narrer la récente éviction, avec toutes les apparences de l’arbitraire, de « l’un de nos amis qui pourtant avait une bouteille en cours » et dont le principal défaut était de paraître plus gay que nature.

Philca / MensGo(via Agenda Mensgo du 14 septembre 2012)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *