Le Cameroun maintient deux hommes en prison pour homosexualité

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Le Cameroun maintient deux hommes en prison pour homosexualité

Photo de préservatif

Chef, il est homo ou hétéro, ce préservatif ? © Photoxpress.com / Davide Cardello.

(Blogmensgo, 19 octobre 2010) Deux Camerounais sont en détention à la prison de Yaoundé, depuis leur interpellation le 27 septembre 2010 pour homosexualité. Les motifs de l’interpellation et les circonstances de leur garde à vue sont questionnés par l’association Alternatives-Cameroun, qui exige leur libération immédiate et la dépénalisation de l’homosexualité au Cameroun.

Les deux hommes seraient détenus au motif qu’ils sont homosexuels. À défaut d’interpellation en flagrant délit, la police aurait saisi chez eux « un lot important de préservatifs et lubrifiants à usage homosexuel ». Les prévenus auraient «  subi des examens médicaux forcés alors qu’ils étaient menottés » et n’auraient pas été placés en garde à vue selon les règles de la procédure, affirme leur avocat.

L’homosexualité est considérée comme un délit pénal au Cameroun, selon Wikipédia. Les relations entre personnes de même sexe y sont passibles « d’un emprisonnement de six mois à cinq ans et d’une amende de 20 000 à 200 000 francs » (de 30,5 euros à 305 euros).

Commentaire. Des lubrifiants et des préservatifs spécifiquement « à usage homosexuel » ? Ils sont très forts, ces policiers camerounais. Ils seraient encore plus forts s’ils parvenaient à comprendre qu’un préservatif sert d’abord et avant tout à lutter contre les maladies sexuellement transmissibles en général, et en particulier contre le sida. Stocker des capotes chez soi, c’est contribuer à une meilleure santé publique.

Philca / MensGo
(via toute la presse du 18 octobre 2010, dont AFP)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *