Double et brève Gay Pride à Moscou

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Double et brève Gay Pride à Moscou

Photo de la place Rouge

À quand une Gay Pride sur la place Rouge ? © Flickr.com/photos/ranopamas/ (Panoramas).

(Blogmensgo, 31 mai 2010) Deux Gay Prides se sont déroulées le 29 mai 2010, à Moscou, sans arrestation ni charge policière. Mais le double événement n’aura duré que quelques minutes.

Le principal défilé a vu 25 personnes, armées d’un gigantesque drapeau arc-en-ciel, investir l’une des grandes artères touristiques de la capitale sans réactions d’hostilité de la part des passants. Quelques heures plus tard, un autre groupe déployait un drapeau arc-en-ciel. Les slogans demandaient l’égalité des droits lors du premier happening, la fin de l’homophobie en Russie lors du second événement.

Deux Gay Prides sans policiers ni manifestants ? Il faut dire que les manifestants avaient troqué l’attitude intégralement festive pour celle de conspirateurs d’un jour. En diffusant de fausses informations, qui sur son blog, qui à des personnes peu sûres, qui à la quasi-totalité des journalistes. Tous ces subterfuges visaient à « tromper l’ennemi », c’est-à-dire à berner les forces de l’ordre, les éventuels « infiltrés » et les sempiternels contre-manifestants homophobes.

Les événements, depuis leur préparation jusqu’à leur épilogue, sont narrés en détail sur le blog de Louis-Georges Tin. On en conseille la lecture, ne serait-ce que pour découvrir le motif officiel de l’interdiction du défilé qui a fait pouffer de rire une juge en pleine séance du tribunal.

Les deux happenings auront donc pu se dérouler sans heurts ni arrestations, contrairement au défilé avorté de mai 2010. C’est une demi-victoire, dans la mesure où tout le monde a plié banderole dès le attroupement de képis. La vraie victoire sera celle de l’autorisation pleine et entière d’une Gay Pride à Moscou. Mais avec un maire aussi homophobe que Iouri Loujkov, il faudra sans doute patienter un peu.

Philca / MensGo
(via toute la presse du 29 mai 2010, dont Le Figaro et Romandie News)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *