Pluie d’artistes et de succès pour Solidays

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Pluie d’artistes et de succès pour Solidays

(Blogmensgo, blog gay du 1er juillet 2014) La 16e édition de Solidays a fait le plein de spectateurs et d’artistes, du 27 au 29 juin 2014 à l’hippodrome parisien de Longchamp. Malgré la pluie, 2 millions d’euros ont été récoltés au profit de la lutte contre le VIH/sida. [Update : 2,2 millions d’euros, selon le chiffre officiel définitif.]

Affiche Solidays 2014Plus de 80 artistes et 175 000 spectateurs payants ont honoré de leur présence une édition 2014 de Solidays qui aura rendu un dernier hommage à Nelson Mandela. Pendant trois jours se sont succédé concerts, conférences et débats, tribunes et forums, expos et ateliers. Le tout à l’intention des adultes et des enfants.

L’organisateur de l’événement, Solidarité Sida, était épaulé par 1 500 bénévoles et desservi par une pluie intermittente (du spectacle). Les bénéfices vont être reversés à des associations spécialisées dans la prévention et l’aide, l’action d’urgence ou de long terme.

Solidays aura reçu deux visites exceptionnelles. Celle – prévue de longue date – de Bill Gates, qui venait inaugurer la seizième édition du festival. Et celle – plus ou moins inopinée – de François Hollande, qui annonçait aux organisateurs et aux bénévoles sa promesse de maintenir à l’identique la contribution budgétaire de la France en faveur de l’Onusida.

Les dates et le lieu de l’édition 2015 ne sont pas encore connus. Solidays devra sans doute changer de cadre l’an prochain, des travaux de rénovation étant programmés sur l’hippodrome de Longchamp. La solution de repli éventuelle devra répondre à un cahier des charges assez simple : offrir plusieurs dizaines d’hectares, être proche de Paris et pouvoir accueillir près de 200 000 personnes en trois jours.

Commentaire. Pourquoi ne pas aller au parc de Sceaux (au sud de Paris) qui accueillit jadis Supertramp et Madonna ? C’est plus près de chez moi.

On aura compris pourquoi le président François « Reculade » Hollande a préféré rencontrer les organisateurs plutôt que le public. Se faire siffler par plus de gens que n’en contient le Stade de France, c’est une expérience que le chantre de l’immobilisme politique n’avait guère envie de tenter.

L’événement majeur de ce long week-end festif et musical, c’est bien sûr l’actualité présidentielle dont les éléphants médiatiques – habilement cornaqués par un dresseur nommé AFP – ont cru nécessaire de nous gratifier. Herculade aurait donc choisi sa visite à Solidays pour faire savoir au monde qu’il s’est offert une nouvelle paire de lunettes. On espère que ces binocles lui permettront de relire ses promesses de campagne et de respecter enfin ses engagements.

Philca / MensGo
(via toute la presse française, dont L’Express du 5 juin et Le Figaro du 29 juin 2014).

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *