L’État du Maine abandonne le mariage gay, celui de Washington renforce les droits LGBT

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

L’État du Maine abandonne le mariage gay, celui de Washington renforce les droits LGBT

Photo de Christine Gregoire

Christine Gregoire. La gouverneure de l'État de Washington avait déjà promulgué, au printemps, des droits en faveur des LGBT. © DR.

(Blogmensgo, 5 novembre 2009) La loi de mai 2009 instaurant le mariage homosexuel dans l’État du Maine a été rejetée par 53 % des électeurs lors d’un référendum organisé le 3 novembre 2009. En revanche, les électeurs de l’État de Washington ont voté à 51 % en faveur de droits plus étendus pour les couples homosexuels.

Après la Californie, c’est donc le Maine qui se voit contraint de renoncer au mariage entre personnes de même sexe à la suite d’un référendum. Et là encore, à l’issue d’une défaite honorable et sans raz-de-marée. C’est quand même la trente et unième fois d’affilée aux États-Unis que le mariage homosexuel est invalidé par un vote des électeurs.
Un aspect de la campagne électorale dans le Maine demeure encourageant : le collectif des partisans du mariage gay (Protect Maine Equality) aura récolté 1 million de dollars de plus que le collectif de ses adversaires (Stand for Marriage).

Auparavant, cinq des six États de la Nouvelle-Angleterre (Connecticut, Maine, Massachusetts, New Hampshire et Vermont) avaient légalisé le mariage gay, de même que l’Iowa. Les États de New York et du New Jersey envisagent eux aussi de légaliser le mariage entre personnes de même sexe.

Dans l’État de Washington, les couples gay et lesbiens vont pouvoir bénéficier de nouveaux droits, par exemple prendre des jours de congé en cas de maladie du partenaire. La campagne électorale relative au nouveau texte dans cet État, adoptant profil bas, récusait ostensiblement toute idée de mariage homosexuel. La dénomination officielle, « Referendum 71 », était par tout le monde surnommée « everything but marriage », c’est-à-dire « tout sauf le mariage » !

Même s’il ne porte ni sur un mariage homosexuel ni sur une union civile à part entière, le vote de l’État de Washington marque la première élection au suffrage universel direct ayant donné droit à des revendications LGBT. Autant dire qu’il s’agit là d’un vote historique…

Philca / MensGo
(via toute la presse du 4 novembre 2009, dont AFP, Politico et blog « The Gaggle » de Newsweek)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *