Transgender Studies, revue transdisciplinaire

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Transgender Studies, revue transdisciplinaire

(Blogmensgo, 29 mai 2013) Les Presses de l’université Duke publieront en avril 2014 la première livraison d’un trimestriel intitulé Transgender Studies Quarterly. La publication s’intéressera à la transidentité, à la transsexualité et à tout sujet connexe, mais il s’agira de la première revue universitaire à ne pas évoquer ces questions sous un angle uniquement médical, scientifique ou psychologique.

Transgender Studies Quarterly | Duke University Press

Ci-dessous, présentation en vidéo du concept et des premières livraisons :

Transgender Studies sera codirigé par Susan Stryker (université de l’Arizona) and Paisley Currah (université Cuny Brooklyn de New York). Les deux universitaires, spécialistes des questions de genre, veulent faire de Transgender Studies une revue interdisciplinaire de référence, à la manière d’autres revues universitaires évoquant des cultures minoritaires (féminisme, littérature LGBT, culture amérindienne, etc.).

Les articles de la revue s’exprimeront bien sûr à travers des disciplines aussi prévisibles que la sexologie et la santé, mais également l’art, la culture, les sciences sociales et les sciences politiques.

Si prix des abonnements doit financer la publication en rythme de croisière, les fondatrices recherchent un investissement d’amorçage à hauteur de 100 000 dollars. La moitié de cette somme est déjà réunie. Pour obtenir 20 000 dollars, elles se sont tournées vers la plateforme de financement participatif (crowdfunding) Kickstarter et ont déjà rempli leur objectif quinze jours avant la fin du tour de table : quelque 20 323 dollars étaient promis par 335 donateurs à l’heure où j’écris cette ligne, et les internautes peuvent continuer de participer jusqu’au 13 juin 2013 en donnant chacun entre un dollar et 1 500 dollars.

Le numéro d’avril 2014 sera double, tant était nombreux les articles reçus après un premier appel à contributions. Cette livraison fera, d’une manière alphabétique, un tour d’horizon des concepts liés à la thématique trans. Les deux livraisons suivantes se consacreront respectivement à l’imaginaire trans et à la production culturelle trans.

La revue ne deviendra rentable qu’après cinq années de publication, selon Duke University Press.

Commentaire Les fondatrices de la revue expliquent avoir choisi un format papier pour des raisons de prestige, de crédibilité et de niveau universitaire, affirmant au passage que les lecteurs ne veulent pas forcément passer par une bibliothèque universitaire pour lire une telle publication.

Hum. J’ai l’impression qu’elles ignorent à quel point il est facile – et infiniment moins onéreux – de créer un magazine numérique quasi à l’identique du papier (pour une édition au format PDF) ou à partir d’un fichier de type Word qu’un bidouilleur peut transformer facilement en fichier ePub lisible sur toute liseuse.

Philca / MensGo
(via Actualitté du 29 mai 2013)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *