Renault Clio s’offre un lancement et un anniversaire en mode LGBT

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Renault Clio s’offre un lancement et un anniversaire en mode LGBT

(Blogmensgo, blog gay du 13 novembre 2019) Renault lance la Clio V en 2019 et en profite pour fêter les presque 30 ans de son modèle phare, la Renault Clio étant apparue sur le marché en 1990. Au moins deux publicités récentes n’auraient sans doute pas été diffusables en 1990 : celle à contenu LGBT implicite et celle à contenu LGBT ostensible. Aperçu(s) en images.

Renault France en mode turbo, mais pas trop

Un rapide coup d’œil sur YouTube me convainc que les nouvelles publicités de Renault France pour sa gamme Clio sont outrageusement hétéros. Pas mal conçues en soi, mais sans nouveauté ni imagination particulières. Et avec pas moins de trois clips incarnés par des joueurs du Paris Saint-Germain (Idrissa Gueye, Kylian Mbappé et Thomas Meunier), autrement dit trois ambassadeurs d’un sport connu pour ses ambiances homophobes. Le seul clip qui échappe à ce verdict, parmi ceux que j’ai visionnés, propose à la fois un scénario innovant et une thématique à connotation friendly, voire un tantinet militante.

Reconnaissons d’emblée que ce clip en français ne brille pas par son titre, Profitez de l’instant – on n’a pas fait plus banal depuis Horace.

Tout commence par un couple de deux sièges contigus volant dans le ciel, et dont les occupants changent au fil des plans. Il y a d’abord un couple de femmes, une Noire et une Blanche, dont l’intimité est suggérée par un reflet arc-en-ciel sur l’immeuble d’à côté. Puis viennent un père et sa fille, puis un Occidental gaucher et un Oriental, deux hommes peut-être amis ou peut-être amants, puis un mari et sa femme.

Tout ce beau monde assis sur un siège finit pas atterrir… dans une Renault Clio, évidemment. Sauf que les dernières images ne conservent que le couple hétéro. Un peu friendly, soit, mais pas téméraire.

Renault UK met un arc-en-ciel hollywoodien dans son moteur publicitaire

Renault UK, en revanche, célèbre le lancement de la nouvelle Clio et le trentième anniversaire de la gamme à travers un clip sans militantisme ambigu. Commençons déjà par le visionner…

Là non plus, ce n’est pas le titre du clip 30 Years in the Making | The All-New Renault Clio (Une histoire de trente ans | La toute nouvelle Renault Clio) qui en fait l’originalité, mais une histoire de trois décennies résumées en deux minutes.

Hormis l’abus d’ellipses narratives, brièveté oblige, ce clip ne présente à mes yeux et oreilles que des points positifs : belle image (le faux grain de la première décennie est volontaire), joli scénario, belle interprétation… et belles interprètes. Car l’histoire se focalise, comme l’attestent les différents modèles de Clio qui se succèdent à l’écran, sur la transformation d’une amitié enfantine en amours adolescentes et en vie commune – et prolifique – à l’âge adulte.

De nombreuses courtes scènes se passent dans, sur, près, ou non loin d’une Clio. Je n’ai pas poussé la conscience professionnelle jusqu’à identifier les modèles… de voiture. Pour ce qui est des modèles humains, le casting aura été plus simple : une Anglaise rousse et une Française brune – enfants, puis adolescentes, puis adultes.

C’est à l’adolescence qu’elles s’embrassent – au moins dans le film – pour la première fois sur la bouche. Dans une Renault Clio, évidemment. La jeune Française envoie une lettre à son amie anglaise et le père de celle-ci, après l’avoir semble-t-il lue, morigène sa fille, qui fond en larmes. Le plan suivant montre l’Anglaise assister au mariage de la Française qui ne semble déjà guère heureuse de s’être mariée (avec un homme). Elle divorce et va retrouver la femme de sa vie.

Après une fougueuse embrassade (sur la bouche et en gros plan), les deux femmes se retrouvent dans une Clio où le siège arrière est occupé par une enfant rousse. La voiture se gare chez les parents de l’une des deux mamans et tout ce petit monde finit par rentrer à la maison, tandis que la maman rousse clôt cette belle narration en anticipant la naissance d’une seconde fille (brune) et en affichant le plus beau des sourires.

En guise de générique, le slogan de Renault UK : Passion for Life (Une passion pour la vie). On ne saurait mieux dire.

La marque Renault serait-elle capable de diffuser un clip aussi explicite dans son pays d’origine, la France ? La réponse est dans la question.

Sprite met des bulles LGBT dans sa pub en Argentine

Peut-on faire encore plus inclusif que la pub de Renault UK ? Réponse : oui, si l’on s’appelle Sprite et que l’on adresse à un public argentin ou péruvien.

La 28e Gay Pride de Buenos Aires (ou Marcha del Orgullo selon la terminologie officielle) a envahi les artères de la capitale argentine le 2 novembre 2019. Et la veille, la marque Sprite envahissait les écrans avec une pub consacrée à la préparation de l’événement. La filiale du groupe Coca-Cola est, en cela, restée fidèle à son image de convivialité et à sa promotion des valeurs familiales – mais dans un contexte résolument LGBT, avec en fond sonore la chanson « You’ll Never Walk Alone », hymne à l’amour et à la diversité écrit et composé par le mythique duo Rodgers et Hammerstein pour leur comédie musicale Carousel, et popularisée, entre autres, par les supporters du club de foot de Liverpool.

Le type même de la feel-good video, qu’on aime à regarder et écouter en boucle…

On résumera le clip par son slogan final :

Pride: What you feel when someone you love chooses to be free – You’re not alone.
La fierté, c’est ce que tu ressens quand quelqu’un que tu aimes choisit d’être libre – Tu n’es pas seulx.

Et à ce moment-là, les gens qu’on aime se rendent à la Marcha del Orgullo.

Qui sont ces gens qui aiment ? On en voit dans le clip certains spécimens aux yeux remplis d’amour : un père déposant son fils et son petit ami près du cortège, une mère maquillant son fils, une grand-mère aidant son petit-fils à enfiler sa tenue de drag-queen (on en profite pour rappeler qu’Estanislao Fernández, fils du nouveau président argentin Alberto Fernández, est plus connu comme drag-queen et la fierté de son géniteur), de jeunes enfants offrant un cœur arc-en-ciel à leurs deux mamans.

La dernière image montre un couple, uni sous le drapeau du cœur arc-en-ciel, rejoindre le défilé, rejoindre les autres drapeaux arc-en-ciel et partager la joie d’être en amour. C’est uniquement sur cette ultime et forte image que Sprite a choisi de mentionner son nom-logo.

Et en vrai, à quoi ressemblait la Gay Pride de Buenos Aires qui se préparait avec tant d’amour ? À ceci…

Impressionnant, non ?

En juillet 2019, mais au Pérou cette fois-ci, la filiale locale du groupe Coca-Cola avait sorti une édition limitée de Sprite pour saluer la Gay Pride de Lima – enfin, la Marcha del Orgullo LGBT+ en Lima. En voici un aperçu…

… avec des goodies (survêtements, sacs, etc.) presque aussi esthétiques que les mythiques éventails de MensGo.

Bon, il est temps que j’aille dîner. Tchin ! (smiley de la bulle qui se la pète)

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *