Une floraison de livres pour la fierté LGBT et le 50e anniversaire de Stonewall

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Une floraison de livres pour la fierté LGBT et le 50e anniversaire de Stonewall

(Blogmensgo, blog gay du 17 mai 2019) Le millésime 2019 ne se résume pas à la date du 17 mai, traditionnelle Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. On fête aussi, aujourd’hui, la légalisation du mariage entre personnes de même sexe à Taïwan (j’y reviendrai dans un prochain article). Les célébrations de cette année auront une résonance particulière, puisqu’on fêtera en juin 2019 le cinquantième anniversaire des émeutes de Stonewall. Le Canada a déjà pris les devants en procédant à l’émission de pièces de monnaie commémorant la dépénalisation de l’homosexualité au Canada grâce à la loi du 14 mai 1969. Au-delà des défilés officiels et des commémorations, le caractère très spécial de l’année 2019 pour la communauté LGBT se matérialise par une floraison de nouveaux titres dans les librairies et les bibliothèques.

On se bornera, ci-dessous, à mentionner quelques titres à contenu LGBT, parus récemment ou à paraître dans les semaines qui viennent. Malgré la diversité des thèmes et de leur traitement rédactionnel, on observe que bon nombre de ces nouveaux titres offrent une iconographie plus ou moins abondante au service d’une intention commémorative et surtout mémorielle.

Avec, pour commencer, un rappel de deux grands succès populaires et planétaires, l’un d’origine française et empreint de religion (mais pas de religiosité), l’autre d’origine étatsunienne et dénonçant les dérives d’une certaine religiosité. Après ce copieux hors-d’œuvre, je recenserai cinq parutions récentes. Je compléterai – mais un peu plus tard – cet article avec une série de livres à paraître.

Sodoma, de Frédéric Martel

Sodoma en français

Sodoma en français. Un coup de tonnerre dans l'Église catholique… et un énorme succès d'édition.

Même s’il n’est pas lié au cinquantenaire de Stonewall ni à la dépénalisation de l’homosexualité, et même si les cinq premiers mois ne pas encore achevés, Sodoma (le livre de Frédéric Martel s’intitule In the Closet of the Vatican aux États-Unis) s’annonce déjà comme le plus gros succès éditorial de l’année LGBT.

Sodoma en espagnol

La version espagnole de Sodoma se vend aussi beaucoup… aux États-Unis, où la communauté hispanophone est très présente.

Sodoma en anglais
Sodoma? Sodomy? Shocking!
La version américaine propose un titre… à l'américaine, c’est-à-dire édulcoré et complété par un sous-titre explicatif.

Boy Erased, de Garrard Conley

Boy Erased (US)

Le groupe Penguin Random House a publié la version originale anglaise de Boy Erased en 2016.

Boy Erased (FR)

Il a fallu en attendre l’adaptation cinématographique (2018) pour que soit diligentée une traduction française, par Jean-Baptiste Berney, publiée en 2019 par les éditions Autrement.

Des évocations riches en iconographie

Le livre aura fortement contribué à la formation d’une communauté LGBT, à la diffusion de ses idéaux et à la propagation de son action militante. Télévision et réseaux sociaux obligent, le livre s’est ensuite fait beaucoup plus discret dans la construction d’une identité et d’un socle de revendications. Mais que l’histoire emprunte le truchement de l’image animée, du son ou de l’écrit, le livre demeure l’écrin idéal pour immortaliser les heures gaies ou sombres d’antan ou d’aujourd’hui. Deux beaux livres, parus en anglais, en apportent un vivant témoignage.

Buying Gay

Un gay, ça ressemble à quoi ? Faute de modèles dans leur entourage et dans la vie réelle, des générations entières de gays ont alimenté leur imaginaire et leurs fantasmes en lisant une presse spécialisée dans la publication de photos et de dessins montrant des éphèbes à peine vêtus. C’est cette presse-là qu’évoque David K. Johnson dans son livre Buying Gay: How Physique Entrepreneurs Sparked a Movement publié en 2019 par Columbia University Press.

Pride: Photographs After Stonewall

Les éditions OR Books ont sorti, en janvier 2019, sous un nouveau titre (Pride: Photographs After Stonewall), l’édition revue et enrichie d’un album de photographies en noir et blanc signées Fred W. McDarrah et initialement publié pour le 25e anniversaire des émeutes de Stonewall. Avis aux amateurs : le fichier numérique du livre au format ePub pèse 200 mégaoctets !

Stonewall, 50 ans déjà

In Search of Stonewall

G&LR Books vient de faire paraître, sous la baguette de Richard Schneider Jr, un livre dont le titre et les sous-titres valent programme. Le titre In Search of Stonewall est explicité par trois sous-titres successifs : The Riots at 50 et The Gay & Lesbian Review at 25, dans un ensemble de Best Essays, 1994–2018 – à vue d’œil une bonne trentaine d’essais dont l’agencement se préoccupe moins de chronologie que de cohérence thématique.

Deux autres parutions récentes suggèrent un passage progressif de l’invisibilité à la quasi-omniprésence, grâce à la double entremise des médias et des manifestations de type Gay Pride.

Up From Invisibility

Commençons par la mutation graduelle depuis l’invisibilité. Tel est le titre, Up From Invisibility, dont le sous-titre (Lesbians, Gay Men, and the Media in America) rappelle que le combat fut aussi de nature médiatique. Larry Gross y livre une étude minutieuse et annotée, enrichie d’une abondante bibliographie. Dommage que la version numérique de cet ouvrage publié par Columbia University Press propose un index non interactif, c’est-à-dire non cliquable.

We Are Everywhere

On terminera cette brève recension de livres parus cette année par le plus massif de tous, du moins en version numérique : près de 400 Mo pour l’ouvrage de Matthew Riemer et Leighton Brown (fondateurs et gestionnaires du compte @lgbt_history sur Instagram) intitulé We Are Everywhere: Protest, Power, and Pride in the History of Queer Liberation sorti chez Ten Speed Press. Mais il est vrai que le livre inclut plus de 300 photographies et illustrations. Qu’elles soient en couleurs ou en noir et blanc, anecdotiques ou historiques, montrant des inconnus ou des célébrités, toutes sont chargées d’histoire et porteuses de sens.

À suivre…

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *