Le pacs homosexuel ne fait pas recette en Autriche

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Le pacs homosexuel ne fait pas recette en Autriche

Photo du Stadtpark de Vienne

Pas beaucoup de mongolfières LGBT dans le ciel de Vienne… © Photoxpress.com/Gary.

(Blogmensgo, 31 août 2010) En vigueur depuis janvier 2010, le « partenariat enregistré » entre personnes de même sexe – version autrichienne du pacs homosexuel – n’a suscité que 289 unions de couples gay et 140 unions de couples lesbiens au cours du premier semestre 2010, selon les chiffres encore provisoires de l’agence publique Statistik Austria.

La moitié des pacs ont été célébrés à Vienne et 15,6 % ailleurs dans la même province de Basse-Autriche ; en revanche, les provinces de Burgenland et Vorarlberg ont enregistré moins de 10 pacs chacune. Le nombre de pacs gay est supérieur à celui des pacs lesbiens dans toutes les provinces, sauf au Tyrol où l’on a recensé 13 pacs de lesbiennes contre 12 pacs de gays.

À noter la forte proportion de pacsés étrangers : l’un des deux contractants est étranger dans 28 % des cas et les pacs entre deux ressortissants étrangers représentent 1,9 % des unions homosexuelles.

Le relatif désintérêt pour le pacs homosexuel ne correspond nullement à un désamour des Autrichiens à l’égard du mariage. Pour preuve, le nombre de mariages hétérosexuels en Autriche a augmenté de 5,9 % au premier semestre 2010.

En Autriche, le pacs homosexuel accorde à ses contractants presque les mêmes droits qu’aux couples hétérosexuels, à trois grosses exceptions près. Les couples gay et lesbiens ne peuvent pas se pacser en mairie et une fois leur union officialisée, ils n’ont droit ni à l’adoption homoparentale ni à la procréation médicalement assistée.

Philca / MensGo
(via Le Figaro du 27 août 2010)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *