1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Sean Hayes officialise son homosexualité

Photo de Sean Hayes
Sean Hayes. Un front immense et un talent qui ne l'est pas moins. © Advocate.com.

(Blogmensgo, 11 mars 2010) L’acteur américain Sean Hayes a confirmé qu’il est effectivement gay, dans une très longue interview au mensuel gay The Advocate daté d’avril 2010. Son homosexualité était devenue un secret de polichinelle depuis quelque temps à Hollywood, mais Sean Hayes ne l’avait jamais publiquement dévoilée, sans pour autant s’inventer des aventures hétérosexuelles. Il gagnerait à être plus connu de ce côté-ci de l’Atlantique, car en plus d’être un beau gosse de 39 ans il semble avoir les neurones qui vont avec.

C’est son interprétation de Jack McFarland dans la sitcom Will & Grace qui l’a fait connaître du grand public. Jack, l’extravagant voisin gay qu’il incarna de 1998 à 2006, lui a valu quatre récompenses professionnelles dont un Emmy de meilleur second rôle (l’équivalent d’un « 7 d’or ») – et ses premières interviews dans la presse gay. C’est alors que Sean Hayes a usé d’une géniale pirouette afin de cacher son homosexualité sans mentir : il affirmait que sa meilleure technique pour apparaître aussi crédible dans le rôle d’un gay que dans la peau d’un hétéro consistait à en dire le moins possible sur sa vie sexuelle. Et la presse LGBT a gobé ça !

Plus fort encore. Sean Hayes, lourdement estampillé « interprète de rôles gay dans des sitcoms », prépare sa reconversion dans la comédie musicale. Il incarnera prochainement Chuck dans Promises Promises, comédie musicale de Burt Bacharach sur un livret de Neil Simon (inspirée du film La garçonnière de Billy Wilder) qui fut jouée de 1968 à 1972 avant quatre décennies d’hibernation. « J’arrive à tenir une note », se défend Sean Hayes. De fait, il était pianiste classique avant de devenir acteur professionnel.

Le beau Sean n’est pas non plus dépourvu d’humour, option autodérision : « Je crois que j’ai prodigieusement contribué à l’avancement du mouvement gay en Amérique, et si quelqu’un le conteste on peut toujours en discuter. » Le plus beau compliment vient de Neil Simon. « Pourquoi ce spectacle n’a plus été donné pendant quarante ans ? Mais parce qu’il a fallu quarante ans pour dénicher Sean Hayes ! »

Philca / MensGo
(via News de stars du 10 mars 2010)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image
up & running
drapo FR  drapo ES  drapo US 
drapo IT
  drapo DE drapo BR

image  flux RSS

La galaxie MensGo

image


image


Nos Partenaires

image

 

Avec les encouragements de MensGo !

(retour au blog)

image

 

Plus…

MensGo présente…