Le film Romeos, grand prix du festival parisien Chéries-Chéris

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Le film Romeos, grand prix du festival parisien Chéries-Chéris

Photo du film Romeos

Lukas, dans la tête d’un homme et dans le corps d’une femme. ©Medialuna.biz.

(Blogmensgo, 17 octobre 2011) La 17e édition du festival Chéries-Chéris a décerné son grand prix au long métrage Romeos de la scénariste et réalisatrice allemande Sabine Bernardi. Quelque 9 100 cinéphiles ont assisté à ce « festival de films gay, lesbiens, trans et +++ de Paris », qui se tenait du 7 au 16 octobre 2011 au Forum des images. La programmation incluait une centaine de films de toute nature, dont 17 longs métrages, 35 courts métrages et 8 documentaires en compétition.

Déjà primé aux festivals de Honolulu et Oslo, Romeos conte l’histoire de Lukas (Rick Okon), jeune homme de 20 ans né dans le corps d’une femme, qui a conservé ses attributs féminins et ne sait trop où se situer dans l’espace – transgenre – qui est le sien.
[Ci-dessous la bande-annonce en version originale allemande. La même bobine est disponible avec sous-titrage anglais dans les liens que j’ai placés juste au-dessous de la vidéo.]

Bande-annonce de Romeos, format QuickTime.

Le palmarès des longs métrages inclut un prix du jury attribué à Sur le départ, du réalisateur français Michaël Dacheux, et un prix d’interprétation qui récompense ex-æquo Sarah Kazemy et Nikohl Boosheri pour leur performance dans le film américain En secret.

Du côté des courts métrages, le grand prix Chéries-Chéris honore Julie Carlier pour Le genre qui doute. Le grand prix Chéries-Chéris du documentaire est allé à House of Shame - Chantal All Night Long de la réalisatrice allemande Johanna Jackie Baier (fiche du film | extraits musicaux).

La chaîne Pink TV a choisi de récompenser le court métrage Je ne veux pas rentrer seul de Daniel Ribeiro et le documentaire homo@lv de Kaspars Goba.

Et pour les cinéphiles globe-trotters, on signale que le festival Image+Nation monopolisera les salles obscures à Montréal, du 26 octobre au 6 novembre 2011, avec une programmation [n’est plus en ligne] énorme en qualité comme en quantité.

Philca / MensGo
(via courriel de Chéries-Chéris, reçu le 17 octobre 2011)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *