Homophobie en Suisse toujours vivace malgré les Assises de 2009

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Homophobie en Suisse toujours vivace malgré les Assises de 2009

Affiche contre l'homophobie

L'homophobie, on en a marre tôt… ©Mosaic-info.ch / Denis Roueche et Émile Barret.

(Blogmensgo, 12 octobre 2011) Le 5 octobre 2011 se tenait une journée de suivi (HTML | PDF) des 1res Assises contre l’homophobie qui eurent lieu à Genève il y a deux ans (cf. notre article du 3 septembre 2009).

Les deux événements, organisés par la Fédération genevoise des associations LGBT, auront mis en lumière l’écart entre les attentes de 2009 et la réalité de 2011. Ses coprésidents, Philippe Scandolera et Catherine Gaillard, ont d’emblée déploré « la lenteur administrative et la difficulté d’obtenir les soutiens financiers promis [en 2009], l’obstruction de certains services et l’aspect aléatoire de leur coopération, laissée au bon vouloir des personnes en l’absence de directives claires de la part des plus hauts niveaux hiérarchiques ».

Les carences les plus évidentes sont celles des textes législatifs et réglementaires. Mais Genève s’apprêterait à réintégrer, dans sa Constitution, le principe de non-discrimination liée à l’orientation sexuelle. Les statistiques relatives à l’homophobie et à la transphobie semblent en outre minorées, les services spécialisés n’étant semble-t-il guère connus du grand public.

C’est dans le milieu scolaire et éducatif que la lutte contre l’homophobie présente les carences les plus visibles. Le responsable du département de l’instruction publique vient d’envoyer une circulaire aux hiérarchies incitant à la lutte contre l’homophobie, mais cette circulaire n’arrive que deux ans après les assises de 2009. L’association Dialogai souligne pour sa part l’accueil et la mise en œuvre très variables, dans les établissements scolaires, de son « Réseau d’alliés » fédérant des personnes sensibilisées aux question LGBT.

Quelques initiatives atténuent toutefois la noirceur du bilan. Les cantons de Vaud et de Genève ont notamment cofinancé la création d’un poste d’attachée aux questions d’homophobie et de diversité (cf. notre article du 19 novembre 2010). La première titulaire de ce poste, Élisabeth Thorens-Gaud, vient justement d’inaugurer Mosaïc-Jeunes, portail d’information sur la diversité sexuelle à l’intention des jeunes. Son association Mosaic-Info a par ailleurs lancé un concours d’affiches dont les visuels primés s’exposent depuis aujourd’hui dans le canton de Vaud, signale 20 Minutes. L’affiche (visible ici) récompensée par le « jury pédagogique » se prêtant peu à une déclinaison web, on lui préfère ici le lauréat du troisième prix artistique, plus en phase avec la charte graphique du blog.

Philca / MensGo
(via Tribune de Genève du 8 octobre 2011)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *