Une pétition pour inscrire la non-discrimination dans la Constitution française

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Une pétition pour inscrire la non-discrimination dans la Constitution française

Affiche Conseil constitutionnel homophobe

Espérons qu'ils n'ont pas tous des problèmes neurologiques… ©Tjenbered.fr.

(Blogmensgo, 6 septembre 2011) Un collectif de six associations a lancé, le 4 septembre 2011, une pétition en ligne qui demande à toute personne briguant les suffrages du peuple lors des prochaines élections présidentielle, législatives et sénatoriales en France, de s’engager à faire « inscrire le principe de non-discrimination dans la Constitution ». La pétition s’adresse aussi, en premier lieu, à l’actuel président français Nicolas Sarkozy.

Le texte s’insurge contre les décisions successives du Conseil constitutionnel, qui interprètent systématiquement la loi fondamentale dans un sens restrictif, que ce soit en matière de pension de réversion pour les personnes pacsées (cf. notre article du 2 août 2011), de mariage homosexuel (cf. nos articles des 15 juin et 28 janvier 2011), ou encore de partage de l’autorité parentale par des couples non mariés (donc refus de l’adoption homoparentale, cf. notre article du 7 octobre 2010). Contestant cette « jurisprudence homophobe », la pétition invite la classe politique française à imiter son homologue sud-africaine en amendant la Constitution afin d’y prohiber les discriminations. Les parlementaires sont notamment priés d’instituer dans la Constitution française « une règle de neutralité par rapport à l’orientation sexuelle ou, du reste, à l’identité de genre ».

Les six organisations à l’origine de cette pétition sont les suivantes : Total Respect - Tjenbé Rèd Fédération (collectif LGBT ultramarin) ; Le Shaker (Gays de Guyane française) ; Allegro Fortissimo (association contre la discrimination à l’encontre des personnes de forte corpulence) ; Alter Égaux (association pour l’accès à l’enseignement supérieur) ; Vigilance LGBTI Aix-en-Provence (Vela) ; Obésités mode d’emploi - apprendre à vivre ensemble (Omeave, site | page Facebook).

La pétition (en HTML ou en PDF) est ouverte à toute personne physique ou morale.

Philca / MensGo
(via courriel de Tjenbé Rèd, 5 septembre 2011)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *