Un collectif de personnalités françaises appelle à « dépénaliser l’homosexualité »

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Un collectif de personnalités françaises appelle à « dépénaliser l’homosexualité »

Logo Entrée payante

La connerie est universelle. Si la dépénalisation pouvait l'être aussi, nul de s'en plaindrait… ©Entreepayante.com.

(Blogmensgo, 24 juin 2011) Le Monde publie, dans une tribune du 23 juin 2011, un appel à « la dépénalisation universelle de l’homosexualité » signé par une centaine de personnalités françaises. À la veille de la Gay Pride parisienne, les signataires de ce manifeste demandent aux « candidats à l'élection présidentielle de 2012 de s’engager à porter ce message, de proposer un vote de l’assemblée générale des Nations unies avant la fin de leur mandat », donc avant mai 2017.

Rappelant que « dans soixante-dix pays au moins, l’homosexualité est punie par la loi », les signataires « réclament le droit d’être libres et d’aimer librement. Tout simplement. »

Le panel des signataires est numériquement dominé par le monde des arts, du spectacle et de la création. Mais les noms de Catherine Deneuve ou Vanessa Paradis, Yann Arthus Bertrand ou Louis Chedid ne sont pas seulement des têtes d’affiche, ils correspondent à des personnes dont l’engagement pour la cause LGBT est crédible.

Tout aussi crédibles sont les noms de personnalités politiques aussi connues que Roselyne Bachelot ou François Hollande, qui ont également signé le manifeste. L’appel ne se contente donc pas de rassembler des habitués de la revendication LGBT comme Pierre Bergé, Line Renaud ou Louis-Georges Tin. On y rencontre par ailleurs, bien sûr, des homosexuels ou bisexuels notoires comme Jean-Jacques Aillagon ou Stéphane Bern, Jean-Paul Cluzel ou Dave. François-Henri Pinault est l’un des rares signataires, hors cosmétique et parfumerie, appartenant au monde des affaires.

Cet appel résulte d’une initiative de deux collectifs contre l’homophobie, Entrée payante et Idaho. Toute personne, connue ou inconnue, est elle aussi invitée à signer le manifeste.

Philca / MensGo
(via Europe 1 du 24 juin 2010)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *