Une étude européenne sur les pratiques sexuelles des gays

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Une étude européenne sur les pratiques sexuelles des gays

(Blogmensgo, 22 juin 2010) La Commission européenne fédère et cofinance, du 4 juin au 31 août 2010, une grande enquête européenne auprès des hommes gay ou bisexuels afin de connaître leurs approches, leurs comportements et leurs habitudes par rapport au sexe, au VIH/sida et aux autres maladies sexuellement transmissibles (MST). Intitulée « Enquête Internet européenne sur les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes » et diffusée sous son sigle anglais Emis, l’opération se déroulera pour l’essentiel à travers des sites web et accessoirement via des enquêtes de terrain. Pas moins de 31 pays et 25 langues sont mis à contribution.

En Suisse et en France, le dossier Emis est respectivement géré par l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive de Lausanne (IUMSP) et par l’Institut national [français] de veille sanitaire (InVS). L’IUMSP avait déjà piloté, fin 2009, une « enquête nationale sur la vie des hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes » (cf. notre article du 17 septembre 2009).
Le blog gay de MensGo s’associe à cette opération, à travers une série d’articles dont celui-ci est le premier.

Logo Emis

Pour répondre à l'enquête Emis, cliquer sur le bandeau qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, puis choisir la langue du questionnaire. © Emis.

Pour en savoir plus sur l’enquête Emis, lire la suite de cet article. Pour répondre dès maintenant au questionnaire, cliquer sur ce lien puis choisir la langue, ou cliquer sur le bandeau associé à cet article.

Le questionnaire est conçu et administré par l’organisme britannique Sigma Research. Cette étude, la plus importante jamais entreprise dans ce domaine, vise à interroger 77 540 hommes gay et bisexuels. Les répondants doivent obligatoirement être majeurs. Les réponses à ce questionnaire strictement anonyme prennent environ vingt à trente minutes.

Les premières conclusions statistiques sont attendues en fin d’année 2010. Le bilan définitif de l’enquête sera publié en septembre 2011. Les réponses au questionnaire permettront d’affiner les stratégies nationales et internationales en matière de prophylaxie, de communication sanitaire et de lutte contre les MST en général et contre le VIH/sida en particulier.

Plusieurs pays européens ne participent pas à l’opération Emis. C’est notamment le cas de pays de l’ex-Yougoslavie (Croatie, Bosnie-Herzégovine et Monténégro), de l’Albanie et de la Biélorussie. Je serais curieux d’en connaître les raisons. Pénurie de moyens financiers ? Absence de structure adéquate ? Manque de volonté ? Homophobie ?

Philca / MensGo
(via courriel du Centre hospitalier universitaire vaudois reçu le 20 juin 2010)

1 réponse

  1. Edouard

    Bonjour,
    J’ai remarqué que sur cet article, vous n’avez pas mentionné l’utilisation des sextoys qui est souvent un plus pour la pratique sexuelle des gays. Etant moi même homosexuelle, je voudrais savoir si les lubrifiants tel que celui-ci soit recommander par les médecins?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *