Le sida a tué 28 000 Chinois en 2011

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Le sida a tué 28 000 Chinois en 2011

Photo de dragon chinois

2012, année du dragon… et du maquillage des chiffres ? ©Photoxpress.com / Emmanuelle Combaud.

(Blogmensgo, 23 janvier 2012) Le VIH a contaminé 48 000 personnes et le sida a tué 28 000 autres personnes en Chine en 2011. Tels sont les deux chiffres emblématiques d’un rapport sur le VIH/sida publié conjointement par le ministère chinois de la Santé, l’Onusida et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En septembre 2011, des antirétroviraux étaient dispensés à 130 000 patients, soit 73,5 % des personnes infectées, selon une dépêche de l’agence Xinhua (Chine nouvelle). Les chiffres publiés dans le rapport font état de 780 000 séropositifs dont 154 000 personnes ayant développé la maladie, soit une prévalence de 0,058 %.

Les nouvelles infections proviennent surtout de relations sexuelles, mais elles sont également consécutives à « une multiplication des cas importés ».

Commentaire. Les textes qui m’ont servi de source ne précisent pas si la prévalence de 0,058 % se rapporte aux cas de sida ou de séropositivité. Dans le second cas, le pourcentage me semble d’autant plus suspect que le gouvernement chinois a la réputation de minorer les statistiques du VIH/sida.

Bizarrement, tous ces chiffres – livrés fin décembre 2011 ou début janvier 2012 – corroborent très exactement l’estimation livrée en novembre dans cette dépêche de Xinhua datée du 29 novembre 2011. Il y est d’ailleurs précisé que les rapports sexuels homosexuels composent une proportion notable des nouvelles contaminations par voie sexuelle.

Quant à la prétendue responsabilité des migrants, j’ai l’impression qu’elle relève en partie de l’habitude qu’ont prise les régimes autoritaires de stigmatiser l’étranger pour mieux masquer leurs propres carences.

Philca / MensGo
(via Libération du 21 janvier 2012)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *