Pas de Gay Pride à Moscou (interdiction) ni à Podgorica (annulation)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Pas de Gay Pride à Moscou (interdiction) ni à Podgorica (annulation)

Photo de Ferhat Dinoša

Ferhat Dinoša, ministre monténégrin – qui se contrefiche – des Minorités. © DR.

(Blogmensgo, 18 mai 2011) Hier 17 mai 2011, alors même que la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie était célébrée – presque partout – sur la planète, on apprenait l’annulation de la première Gay Pride à Podgorica (Monténégro) et la énième interdiction de celle de Moscou.

La capitale monténégrine Podgorica ne vivra pas sa première Gay Pride le 31 mai 2011 car le gouvernement n’a pas respecté sa promesse de soutenir l’événement. C’est du moins la raison avancée par des dirigeants du Forum LGBT Progress, association organisatrice de la Gay Pride.

Le Forum LGBT Progress a constaté plusieurs débordements homophobes le 17 mai 2011, alors qu’on célébrait le 17-Mai en présence de l’actrice Gina Lollobrigida. Les organisateurs, estimant que la protection de la communauté LGBT n’était pas correctement assurée malgré les promesses du gouvernement, ont donc préféré ne prendre aucun risque en reportant sine die la Gay Pride monténégrine.

L’homophobie est très répandue au sein des ex-républiques yougoslaves, mais le Monténégro est particulièrement en pointe sur ce chapitre. C’est ainsi que Ferhat Dinoša s’est dit humilié d’avoir à traiter de l’homosexualité, lorsqu’il a pris ses fonctions en tant que ministre des Minorités.

En Russie, la mairie de Moscou a officiellement interdit la Gay Pride qui devait se tenir le 28 mai 2011, affirmant que la sécurité des participants n’était pas garantie et que de nombreux Moscovites s’offusquaient d’une parade homosexuelle. L’association organisatrice, Gay Russia, a toutefois martelé qu’elle maintenait le défilé coûte que coûte à la date prévue.

En attendant, l’association Gay Russia s’est adressée directement au président Dimitri Medvedev, le priant d’intercéder en faveur de la Gay Pride moscovite. L’interdiction répétée de cet événement, précise Gay Russia, a plusieurs fois été déclarée illégale par la justice européenne.

Philca / MensGo

(via toute la presse du 17 mai 2011, dont Le Figaro [Monténégro] et NovoPress France [Russie])

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *