Le Maryland accorde des droits identiques à tous les couples mariés

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Le Maryland accorde des droits identiques à tous les couples mariés

Photo de Douglas Gansler

Culotté ! Douglas F. Gansler a commandé un rapport sur le mariage gay à un sénateur… gay. © Oag.state.md.us.

(Blogmensgo, 25 février 2010) Le Maryland va prochainement reconnaître les unions homosexuelles célébrées ailleurs que dans cet État, a déclaré le 24 février 2010 son ministre de la Justice, le démocrate Douglas F. Gansler. Et de préciser que les administrations du Maryland doivent dès maintenant accorder aux couples homosexuels mariés les mêmes droits que ceux des couples hétérosexuels mariés.

Douglas Gansler appuie sa décision sur un rapport (en PDF) qui lui a été remis la veille par un sénateur ouvertement gay, Richard S. Madaleno Jr. Le « principe de base », est-il stipulé page 53, « est qu’un mariage valable là où il a été célébré reste valable au Maryland ».

Seuls cinq États américains autorisent la célébration de mariages gay : l’Iowa et quatre des six États de la Nouvelle-Angleterre (Connecticut, Massachusetts, New Hampshire et Vermont). Le district de la capitale Washington reconnaît lui aussi les unions homosexuelles contractées ailleurs (cf. notre article du 2 décembre 2009), de même que l’État de New York. Avec le Maryland, on obtient une formule de 5 + 3, voire bientôt 6 + 2, puisque Washington DC autorisera les mariages homosexuels sur ton territoire dès mars 2010.

La décision de Gansler risque toutefois d’être contestée en justice, car elle suscite un tollé dans les milieux politiques conservateurs et plusieurs évêques s’en offusquent publiquement. Bien qu’il préfère la solution du pacs à celle du mariage gay, le gouverneur démocrate Martin O’Malley a fait sienne la décision de son ministre de la Justice. Les autres leaders démocrates estiment qu’une telle décision n’est pas forcément opportune à l’approche des élections générales d’octobre 2010.

Philca / MensGo
(via toute la presse américaine du 25 février 2010, dont Washington Post et CatholicCulture.org)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *