Des kiss-in pour la Saint-Valentin !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Des kiss-in pour la Saint-Valentin !

Photo de Notre-Dame-de-Paris

Ici a failli se jouer une guerre de religion : les gays contre les homophobes… © Photoxpress.com / Pucci Raf.

(Blogmensgo, 13 février 2010) Comme désormais chaque année, la Saint-Valentin sert de prétexte à des séances de « kiss-in » en France, en Suisse, en Belgique et dans d’autres pays. Il s’agit notamment de lutter contre l’homophobie de la manière la plus agréable et festive qui soit, c’est-à-dire en s’embrassant.

La plupart des kiss-in sont programmés le 14 février, jour de la Saint-Valentin. Plusieurs manifestations prennent les devants dès le 13 janvier (par exemple à Angers, Caen, Montpellier) tandis que c’est déjà terminé à Genève (12 janvier) et que les embrassades ne commenceront que le 28 février 2010 à Mexico.

À Paris, le kiss-in est annoncé pour le 14 février à 14 h, mais place Saint-Michel (devant la fontaine du même nom) et non pas sur le parvis de Notre-Dame-de-Paris comme initialement prévu. La manifestation parisienne a dû être déplacée à un jet de pierres de là, car des groupes catholiques intégristes menaçaient de s’en prendre physiquement à ceux qu’ils dénonçaient comment des provocateurs antireligieux. La préfecture de Paris, se disant incapable de circonscrire quelques dizaines d’excités dans un lieu public ouvert à tous, a fortement conseillé la tenue du kiss-in un peu plus loin.

Je ne résiste pas au plaisir de citer la phraséologie des cathos qui s’affirmaient agressés. Pour ne prendre qu’un exemple parmi d’autres, Nations Presse Info, qui se présente comme « le média des patriotes », stigmatise « une provocation de lobbies prétendant agir “contre l’homophobie” […], injure faite à la religion de la France française et à la morale la plus élémentaire ». Sans commentaire.

Philca / MensGo
(via toute la presse, dont NPI du 11 février, Inter-LGBT du 12 février et e-llico du 13 février 2010)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *