Les députés américains font des violences homophobes un crime fédéral

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Les députés américains font des violences homophobes un crime fédéral

Photo de Nacy Pelosi

Nancy Pelosi : la présidente de la Chambre se battait depuis vingt ans pour faire adopter cette nouvelle loi. © Speaker.gov.

(Blogmensgo, 9 octobre 2009) La Chambre des représentants a adopté le 8 octobre 2009, par 249 voix contre 175, un texte de loi considérant comme crime fédéral tout crime ou violence homophobe. Le nouveau texte remplace une loi de 1968 dont l’ancien président George W. Bush avait toujours empêché la révision.

Le texte adopté par les députés stipule que toute violence fondée sur l’orientation sexuelle, l’identité de genre, la race, la religion, le statut homme/femme, la nationalité d’origine ou le handicap d’une personne tombe sous le coup de la loi fédérale contre les crimes haineux.

L’un des apports de cette loi est qu’elle permet à l’État fédéral d’aider les autorités et la justice locales à faire leur travail dans de meilleures conditions. La « loi contre les crimes haineux » porte le nom de Matthew Shepard (fiche Wikipédia), étudiant assassiné en raison de son homosexualité il y a onze ans.

À noter que le nouveau texte, 1er amendement constitutionnel oblige, ne concerne que les violences physiques et non pas les violences verbales. Autrement dit, certaines congrégations religieuses et des extrémistes de tout bord pourront continuer, en toute légalité, de prétendre que les gays sont des sous-hommes et qu’il faut tout faire pour les empêcher de vivre leur sexualité normalement.

Philca / MensGo
(via NouvelObs.com du 9 octobre 2009)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *