Les Français ne semblent plus trop hostiles à l’homoparentalité

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Les Français ne semblent plus trop hostiles à l’homoparentalité

(Blogmensgo, 25 juin 2009) Les états généraux de la bioéthique en France déboucheront-ils sur des avancées en faveur de l’homoparentalité ? Le site web officiel de l’initiative, son forum en ligne, ses trois « forums citoyens » régionaux et le forum national du 23 juin 2009 le laissent présager. On en saura plus à travers les conclusions officielles qui seront remises, le 30 juin, au président français Nicolas Sarkozy.

Photo de seringue

Les Français semblent enfin considérer les gays comme des gens normaux et non plus comme des anormaux qu'il faut soigner. © Photoxpress.com / Mykola Velychko.

La possibilité d’adoption par des couples homosexuels semble désormais beaucoup plus consensuelle dans la société française que naguère, en tout cas beaucoup moins conflictuelle. À tel point que le vote par le Parlement d’une loi autorisant l’homoparentalité ne fait plus figure de chimère.

C’est en principe au premier semestre 2010 que doit être révisée la loi d’août 2004 sur la bioéthique. Une loi certes un peu fourre-tout, vu l’ampleur des sujets qu’elle embrasse, mais une loi qui pourrait bien servir de catalyseur à l’égalité des droits pour tous les couples face à l’adoption.

En revanche, les Français ne semblent pas prêts à légaliser l’assistance médicale à la procréation en faveur des couples lesbiens, et encore moins le recours aux mères porteuses, quel que soit le type de sexualité des couples bénéficiaires.

Commentaire. La représentativité des « panels citoyens » et la limpidité du processus de consultation laissaient beaucoup à désirer, de même que la participation effective de la société civile. Mais c’est déjà un premier pas.

Philca / MensGo
(via NouvelObs.com du 23 juin et du 25 juin 2009)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *