Act Up-Paris, contre le sida depuis vingt ans

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Act Up-Paris, contre le sida depuis vingt ans

Logo Act Up-Paris

Et si Act Up-Paris transformait Sarkozy en obélisque de la discorde ? © Actupparis.org.

(Blogmensgo, 26 mai 2009) Association française de lutte contre le sida célèbre pour ses « coups médiatiques », Act Up-Paris fêtera ses 20 ans le 26 juin 2009. L’association Act Up a vu le jour à New York en 1987 avant d’essaimer dans d’autres villes du monde entier.

Act Up-Paris s’est singularisée dans la capitale française et dans le reste de l’Hexagone par d’innombrables opérations médiatiques dont plusieurs sont restées dans les mémoires, à l’image de l’encapotage de l’obélisque de la place de la Concorde à Paris en décembre 1993. L’association a souvent pris pour cibles les Églises, ministères, laboratoires pharmaceutiques et personnalités coupables, selon elle, de cultiver l’opacité ou de favoriser des mesures discriminatoires à l’encontre des personnes séropositives ou sidéennes.

La force de frappe médiatique d’Act Up-Paris semble inversement proportionnelle aux moyens dont dispose l’association : entre 600 000 euros et 700 000 euros de budget annuel et seulement 130 à 150 militants. Les fonds proviennent de subventions étatiques, du Sidaction et de dons.

L’association, coprésidée par Stéphane Vambre et Safia Soltani, plaide aujourd’hui pour la dépénalisation de toutes les drogues, le renforcement des mesures prophylactiques en direction des toxicomanes et la création en France d’un droit d’asile spécifique aux homosexuels persécutés dans leur pays. Affirmant que le gouvernement français remet en cause l’accès universel aux trithérapies et l’arrêt des expulsions d’étrangers sidéens, l’association veut « convoquer » Nicolas Sarkozy le 26 juin, afin que le chef de l’État tienne effectivement ses promesses électorales relatives à la lutte contre le sida.

Philca / MensGo
(via Romandie News et Le Figaro du 26 mai 2009)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *