Jeanne Magazine a 5 ans et déjà deux campagnes de financement participatif réussies

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Jeanne Magazine a 5 ans et déjà deux campagnes de financement participatif réussies

(Blogmensgo, blog gay du 4 février 2019) Le mensuel lesbien numérique Jeanne Magazine a déjà récolté 6.005 euros 6.115 euros sur la plateforme de financement participatif (crowdfunding) KissKissBankBank, soit déjà 5 euros de plus que l’objectif initial. Cet appel de fonds, lancé le 30 janvier 2019, vise à soutenir le développement et les nouveaux projets du magazine créé et dirigé par Stéphanie Delon. L’un des projets consiste à lancer, dès juin 2019, un hors-série semestriel en version papier. Autrement dit, une démarche inverse à celle du magazine gay Têtu, qui aura mué d’une vie sur papier à un univers essentiellement numérique.

Jeanne Magazine sur KissKissBankBank

2e campagne de financement réussie. Et, succès oblige, des chiffres déjà périmés à parution… (capture d'écran)

En décembre 2013, Jeanne Magazine avait déjà obtenu – sur la même plateforme – un financement participatif de 4.515 euros, atteignant ainsi 113 % de son objectif d’amorçage. Ce qui lui a ensuite permis de publier 60 numéros en cinq ans, à raison d’une livraison par mois, « sans le soutien d’un groupe de presse et sans annonceur », signalent Stéphanie Delon et son équipe dans leur nouvel argumentaire de financement participatif.

Le résultat de la deuxième campagne n’est pas encore définitif, puisqu’on peut bien sûr souscrire au-delà des 6.000 euros demandés, et ce pendant encore un mois et demi à compter du 4 février 2019.

L’argent récolté va donc « offrir un complément à ce qu’il sera toujours possible de découvrir chaque mois en numérique », mais cette fois-ci avec une maquette spécifique à la version papier. L’argumentaire de crowdfunding précise, sans fournir d’exemples précis, que les hors-séries papier vont se « concentrer spécifiquement sur des thèmes en particulier ».

Une partie des fonds permettra en outre d’améliorer l’application numérique et de lui apporter de nouvelles fonctions. Précisons que Jeanne Magazine est disponible sur tablette et smartphone (iOS et Android), sur Mac et sur PC, par l’entremise d’une application. Parmi les nouveautés, l’application permet depuis janvier 2019 – donc sans attendre l’issue de la campagne de soutien financier – d’imprimer chez soi tout ou partie du magazine numérique.

Seulement 5 ans ? Seulement 6.000 € ? Il serait plus exact d’écrire « déjà 5 ans et déjà 6.000 € » – et sans flagornerie aucune.

Jeanne Magazine est l’une des rarissimes aventures éditoriales lesbiennes en ligne qui ont su trouver leur public, le fidéliser, conserver leur cadence éditoriale et peut-être l’augmenter. Monétiser ? On s’abstiendra d’un verbe aussi connoté, sachant que le magazine propose des tarifs allant de 2,69 euros pour un numéro à 27 euros pour un réabonnement d’un an et 40 euros pour deux ans, sans compter les formules avec bonus. À ce prix-là, c’est presque cadeau – et cela exclut toute idée de mercantilisme.

L’exploit de Jeanne Magazine ne tient pas seulement à ses recettes de vente, mais à sa pérennité, alors que les initiatives rédactionnelles francophones à thématique lesbienne d’une certaine envergure ont presque toutes disparu du paysage numérique. Têtu a renoncé à son initiative lesbienne Têtue. Les sujets lesbiens, très visibles sur le forum de Yagg, n’ont pas survécu à la liquidation de ce média en ligne. Et chez MensGo.com, l’initiative LadiesGo.com elle-même a disparu peu de temps après son lancement – c’était en 2014.

C’est dire que cinq années d’existence, pour un magazine LGBT aussi engagé que Jeanne Magazine, cela tient de l’exploit. On en profite, très confraternellement, pour féliciter Stéphanie Delon et son équipe, souhaiter un bon anniversaire à leur magazine, saluer la réussite de leur nouvelle campagne de financement… et prendre rendez-vous pour dans cinq ans, à l’occasion d’un troisième article ici même* lorsque Jeanne Magazine fêtera ses 10 ans.
* (on avait déjà parlé de Jeanne Magazine ici en 2014)

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *