Canberra s’offre des feux de signalisation LGBT, un an après la légalisation du mariage gay

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Canberra s’offre des feux de signalisation LGBT, un an après la légalisation du mariage gay

(Blogmensgo, blog gay du 26 novembre 2018) La ville de Canberra a mis en service, le 7 novembre 2018, huit feux de signalisation dont les pictogrammes symbolisant le passage des piétons représentent un couple gay ou lesbien. L’initiative vise à célébrer le premier anniversaire du référendum postal australien sur la légalisation du mariage gay en novembre 2017 et l’ouverture du SpringOUT Festival de Canberra (3-25 novembre 2018).

piétons homos à Canberra

Si tu es gay ou lesbienne, tu peux traverser ! 🙂 ©act.gov.au

Rappelons que le Territoire de la capitale fédérale Canberra avait voté à 74 % en faveur du mariage entre personnes de même sexe, aucun État ou territoire d’Australie n’ayant fait mieux. C’est aussi à Canberra que vit la plus forte proportion de couples homosexuels, selon le recensement de 2016.

C’est dans le très inclusif quartier de Braddon, en banlieue nord de Canberra, que les éléments de décor urbain ont été installés. Chaque pictogramme de couple homo – uniquement pour le passage au vert – y remplace un pictogramme d’homme seul.

Le choix de Braddon est assez logique, puisque c’est dans ce quartier qu’ont eu lieu les principales célébrations à Canberra en faveur de la victoire du Oui au référendum postal. Un rond-point aux couleurs de l’arc-en-ciel fut d’ailleurs mis en service à Braddon vers la fin de l’année 2017.

SpringOUT

Pour annoncer le Spring OUT, Canberra a fait clignoter des feux tricolores LGBT. ©springout.com.au

L’opération a coûté 5.500 dollars australiens (3.500 euros), surtout pour les frais fixes de mise en place. La municipalité n’exclut pas d’amortir les frais fixes en réutilisant ce mobilier urbain pour d’autres projets commémoratifs ou festifs. La mairie de quartier envisage même dès maintenant de pérenniser l’initiative, afin de signaler le caractère inclusif de Braddon, la diversité de ses communautés et l’identité unique de chaque lieu investi d’une manière aussi symbolique.

Piétons homos à Vienne

Une idée de Vienne (photo) qui a sans doute inspiré Canberra. CC BY-NC-ND 2.0 © John Canning

L’initiative de Canberra ne constitue pourtant pas une première mondiale. Vienne avait déjà installé des feux piétonniers « homos » en 2015, afin de célébrer la tenue du Concours de l’Eurovision dans la capitale autrichienne cette année-là et la victoire de Conchita Wurst l’année précédente. Même chose en 2016, mais cette fois-ci au Royaume-Uni, pour y saluer la Gay Pride de Londres.

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *