Gay Pride monstre à Taïwan en faveur du mariage gay

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Gay Pride monstre à Taïwan en faveur du mariage gay

(Blogmensgo, blog gay du 30 octobre 2018) Environ six mois avant la date limite de mai 2019 fixée le 24 mai 2017 par la Cour constitutionnelle de Taïwan pour légaliser le mariage gay, la Taiwan LGBT Pride a rassemblé plus de 130.000 personnes, à Taipei, le samedi 27 octobre 2018. La présidente Tsai Ing-wen élue en 2016 avait fait de la légalisation du mariage homo une de ses promesses de campagne en 2015 et le Parlement a été saisi du dossier en 2017, mais c’est par voie référendaire que les électeurs se prononceront le 24 novembre 2018. Quoi qu’il en soit, l’affluence record a confirmé que la Gay Pride taïwanaise reste la plus importante d’Asie – sachant que les prochaines Gay Prides indiennes attireront peut-être encore plus de monde puisque la dépénalisation de l’homosexualité en Inde est maintenant acquise.

Une Gay Pride vraiment populaire à Taïwan ? En voici la preuve par l’image…

Le référendum du 24 novembre 2018 risque de tourner au casse-tête, puisqu’il inclura quatre propositions relatives aux droits LGBT, dont trois concernant le mariage entre personnes de même sexe. Il suffit en effet de réunir 280.000 signatures pour que n’importe quelle proposition soit soumise à référendum. Les lobbies réactionnaires en ont ainsi fait inscrire deux contre le mariage gay et une troisième contre l’égalité filles-garçons à l’école.

La présidente taïwanaise n’a pas tenu sa promesse de campagne au regard du mariage gay. On peut présumer qu’elle et son gouvernement calqueront leur politique LGBT sur les résultats du scrutin : légalisation du mariage entre personnes de même sexe si une forte majorité se dégage en sa faveur, ou bien instauration d’un simple pacs homo en cas de faible participation ou de majorité floue.

Mais comme les consultations populaires à thématique LGBT correspondent à quatre scrutins séparés (sans compter une demi-douzaine d’autres sur des sujets différents), il n’est pas exclu que les résultats de ces référendums se contredisent. Le résultat d’un référendum ne peut être validé que si au moins 25 % des électeurs se prononcent en sa faveur.

Voici un aperçu du défilé, au plus près du cortège. Où l’on constate que la Gay Pride taïwanaise reste très sage malgré une foule immense.

Les associations LGBT ont donc pris prétexte de la Gay Pride nationale pour faire la fête, mais aussi pour procéder à une démonstration de force militante, afin de faire comprendre au gouvernement et à la population que la marche vers le mariage entre personnes de même sexe est à la fois souhaitable et inéluctable. Le slogan principal retenu pour la Gay Pride 2018 avait valeur de programme : « Raconte ton histoire, vote pour l’égalité ! »

Taiwan LGBT Pride 2018

Un millésime 18 mémorable en faveur de la diversité et de l'égalité des droits. ©twpride.org

En mai 2017, la Cour constitutionnelle avait jugé que l’article 942 du code civil taïwanais est inconstitutionnel car il limite le mariage aux seules unions entre un homme et une femme. Le gardien de la loi fondamentale avait alors demandé au gouvernement qu’il légalise le mariage entre personnes de même sexe avant mai 2019, faute de quoi le mariage gay et lesbien deviendrait ipso facto légal dès cette date.

La loi taïwanaise stipule à la fois que les décisions de la Cour constitutionnelle doivent être appliquées et que les référendums ont une valeur contraignante. Si le oui au mariage gay l’emporte, le gouvernement devra soumettre au Parlement un projet de loi en ce sens.

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *