La France autorise de nouveau le don de moelle osseuse par les gays et bisexuels

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

La France autorise de nouveau le don de moelle osseuse par les gays et bisexuels

(Blogmensgo, blog gay du 19 janvier 2018) L’Agence de la biomédecine autorise de nouveau les gays et les bisexuels à faire don de leur moelle osseuse en France, à compter du 15 janvier 2018. Ce droit leur était retiré depuis 1983, quand le sida était encore qualifié de « cancer gay ». Diverses associations, en particulier le collectif Homodonneur, avaient été consultées à trois reprises au cours du premier semestre 2017 sur « la réintégration proposée des HSH [hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes] au don de moelle osseuse aux mêmes conditions que les autres donneurs ».

Le don du sang était de nouveau autorisé, depuis 2016, aux gays et bisexuels pratiquant l’abstinence sexuelle depuis un an. Homodonneur et d’autres associations militaient pour l’abolition des conditions restrictives et pour la réintroduction d’un droit au don de moelle osseuse sans discrimination ni limitation d’aucune sorte à l’encontre des hommes gays ou bisexuels.

Ci-dessous, une vidéo intelligente et émouvante invitant les donneurs potentiels à s’inscrire (son français avec sous-titrage en français) :

Toute personne en bonne santé, âgée de 18 ans à 50 ans, peut se préinscrire pour devenir donneur de moelle osseuse en France (dans des pays comme le Canada, il faut avoir entre 17 ans et 35 ans au moment de l’inscription).

Le questionnaire en ligne (ou téléchargeable et imprimable) à remplir par les donneurs potentiels ne mentionne aucune contre-indication liée à l’homosexualité ou à la bisexualité masculines. Avant l’acceptation d’un dossier, chaque donneur potentiel est interrogé par un interlocuteur spécialisé.

L’Agence de la biomédecine ne précise pas si d’éventuelles restrictions sont appliquées, à l’issue de cet interrogatoire médicopsychologique, aux gays et bis dont le profil médical est conforme. On peut donc présumer que contrairement au don du sang, aucune condition d’abstinence sexuelle ne leur est imposée.

Le don de moelle osseuse permet de soigner des maladies souvent mortelles, parfois fréquentes (certaines leucémies) ou plus rares (aplasie médullaire et divers types d’anémie). La chance de trouver un donneur compatible varie de 1 sur 4 dans une fratrie et de 1 sur 1 million hors fratrie, d’où l’absolue nécessité d’augmenter le nombre de donneurs potentiels.

En France, le don de moelle osseuse est anonyme et gratuit. Les frais médicaux sont entièrement pris en charge par l’État et le donneur peut se faire rembourser l’éventuelle perte de rémunération subie pendant la brève hospitalisation en cas de prélèvement.

La 13e Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse aura lieu en France du 10 au 18 mars 2018. L’Agence de la biomédecine en profitera pour mettre l’accent sur la recherche de nouveaux donneurs masculins, les hommes ne représentant que 35 % des inscriptions au registre français des donneurs potentiels de moelle osseuse.

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *