Sainte-Hélène légalise le mariage gay

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Sainte-Hélène légalise le mariage gay

(Blogmensgo, blog gay du 21 décembre 2017) Le Conseil législatif de l’île de Sainte-Hélène a approuvé une ordonnance-loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, le 19 décembre 2017, par neuf voix contre deux (une des voix dissidentes s’étant par la suite ralliée à l’opinion dominante, selon PinkNews). La ratification et l’entrée en vigueur effective de la loi sur le mariage gay ne seront en principe qu’une simple et rapide formalité.

L’ordonnance-loi n° 41/2017 doit entrer en vigueur dès sa publication, mais le texte mis en ligne tel que validé en Conseil législatif (l’équivalent du Parlement) n’est pas daté. Le texte doit auparavant être contresigné par la gouverneure Lisa Phillips. Le site web et les pages Facebook et Twitter du gouvernement restent muets sur le sujet à l’heure où j’écris cet article.

Ce que dit la loi sur le mariage gay à Sainte-Hélène

Maintenant, les choses sont claires – et LGBT-friendly. ©sainthelena.gov.sh

L’ordonnance-loi de 2017 sur le mariage abroge notamment le chapitre 80 de l’ordonnance-loi en vigueur auparavant. Il est maintenant précisé que la définition du mot « mariage inclut un mariage entre personnes de même sexe ».

L’article 20 de la nouvelle loi stipule explicitement que le clergé et les ministres du culte ne sont nullement tenus de procéder à des mariages entre personnes de même sexe. Mais, si j’ai bien compris le jargon juridico-administratif du texte, les mariages religieux, y compris gays ou lesbiens, ont pleine valeur légale à Sainte-Hélène et peuvent en outre se substituer aux mariages civils (à vérifier quand même).

Arc-en-ciel à Sainte-Hélène

Sainte-Hélène, île arc-en-ciel ? ©sainthelena.gov.sh

D’un point de vue administratif, il faut compter trente jours pour la publication des bans et trois semaines pour l’obtention du certificat mariage complet (mariage et certificat de mariage sont des formalités payantes), un extrait certifié du certificat de mariage étant provisoirement délivré après la cérémonie. Les premiers mariages gays et lesbiens ne pourront donc pas être célébrés à Sainte-Hélène avant février 2018.
À Sainte-Hélène, on peut se marier dès l’âge de 16 ans.

La terminologie évolue en outre en fonction des cas de figure. Il s’agira d’unir un homme et une femme si le mariage est hétéro, ou bien des époux/conjoints si le mariage unit deux hommes ou épouses/conjointes s’il s’agit de deux femmes (le mot anglais neutre spouse cumulant toutes ces acceptions).

Aéroport de Sainte-Hélène

« On a un aéroport, venez nous voir… et profitez-en pour vous marier ! » ©sainthelena.gov.sh

Les parlementaires que cite PinkNews placent tous au premier rang de leurs motivations le désir de promouvoir une égalité entre toutes les personnes, y compris au regard du mariage.

Une motivation implicite concerne, de toute évidence, l’espoir de dynamiser la fréquentation touristique de Sainte-Hélène grâce à la célébration de mariages homos dans cette île exotique minuscule (122 km2), perdue au milieu de l’océan Atlantique mais qui dispose d’un aéroport international depuis juin 2016 et qui jouit, depuis le 18 novembre 2017, d’une liaison aérienne hebdomadaire avec l’Afrique du Sud grâce à la compagnie Airlink.

L’un des résidents les plus célèbres de Sainte-Hélène s’appelle Jonathan, qui présente la double particularité d’être la doyenne mondiale des tortues terrestres (186 ans) et d’être gay. L’histoire ne dit pas si Jonathan recherche un mari ou s’il l’a déjà trouvé. Ci-dessous, le 19 mars 2016, Jonathan se fait faire un brin de toilette.

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *